10 PHRASES à dire aux GROS FLEMMARDS pour qu’ils se bougent le FLAN !

Avouez, vous voyez directement de qui on parle… Le gros gosse là, jamais content ; ou la copine relou qui ne veut jamais décoller de son canapé ; et notre collègue de bureau, qui ne peut pas envisager d’aller manger plus loin qu’à la boulangerie du bas…

Bon, bah pour faire décoller ces gros tas de mou, on a quelques phrases qui devraient les secouer…

1. Bah dis donc à force de ne pas lever une jambe tu dois avoir des fesses aussi flasques qu’un poulpe crevé non ?!

2. Non mais vas-y reste assis. Je m’en fous, moi je vais aller au cinéma, m’acheter une gaufre, passer au parc voir du monde puis aller boire un verre en terrasse. Tu es bien là… Face à la télé, à méditer, à te reposer…

3. Bouge-moi ce gros bras mou au moins pour lever une pinte à ta bouche.

4. J’ai entendu dire qu’un type était mort d’ennui à force d’être resté assis dans son canapé…

5. Tu connais le nombre d’arrêt cardiaque juste dû à la sédentarisation ? C’est effrayant de se dire que ce fauteuil-là, qui a l’air tout gentil, veut en fait notre mort.

6. On devrait changer de resto ce midi… Hier quand je prenais mon sandwich, j’ai vu un rat qui courrait derrière le pain…

7. Tu savais que les enfants flemmards devenaient toujours très bêtes et très gros ?

8. Moi, quand je vois toute cette liberté qui nous est donnée, ça me force à bouger. Par respect tu vois pour ceux qui n’ont pas cette chance.

9. J’ai entendu dire que la paresse finissait par provoquer des troubles de l’érection et de l’éjaculation… Ah non mais c’est pour toi hein, moi je m’en fous…

10. Allo belle-maman ? Bah oui ça va.. Lui ? Oh bah vous savez comment il est ? Jamais capable de sortir du lit, jamais motivé pour faire un tour dehors ! Oui ! Ahah, c’est ça ! Comme quand il était petit vous me disiez, et qu’il s’était fait dessus et que…

 

Oh bah il est sorti ?!

Crédit Photo / Pinterest