Comment ÉCHAPPER aux MYCOSES printanières ?

Chouette, c’est le Printemps ! Le retour de la chaleur, de la transpi qui s’infiltre partout… ah, oui, tiens, et des mycoses aussi…

Boooooooooooon pas de panique, cette année, on va y échapper !

1. Parce qu’on a fait le stock de culottes en coton aux dernière soldes. Eh ouais, on nous la fait pas, à nous, on SAIT maintenant qu’une foufoune avertie en vaut deux, et que la dentelle, c’est bien joli mais ça grattouille…

2. Et puis, on a troqué notre slim contre un chino. C’est teeeeellement classe avec une ceinture fine et des derbies, qu’on n’a pas pu résister. Et on a bien fait, parce que comme ça, Vagino Del Toro a beaucoup plus de place pour respirer ! Et ça, ça lui fait un bien fou…

3. En plus, pour notre cure detox, on a choisi le pissenlit : LA plante qui nettoie tout tout tout, même en bas, oui madame ! Alors, comme on est toute détoxifiée de partout, maintenant, on est un peu comme neuve, non ?

4. On a aussi investi dans un vrai gel lavant sans savon tout doux, spécial « zones délicates », pour satisfaire aux besoins toujours plus exigeants de vaginette. Une fois par jour, pas plus, parce que mâdâme est une petite douillette. Et ça, elle a adoré !

5. On a fait le plein de yaourts nature bio chez Carrouf’, parce que qui dit flore intestinale rééquilibrée, dit aussi flore vaginale heureuse. Nan ?!

6. Enfin, on a considéré sa salle de bain, et on a pris une grande décision : virer notre fleur de douche trop cracra pour se savonner uniquement avec nos mimines ! Voiiiiilà foufounette, tu peux être tranquille maintenant.

Crédit photo / Instagram