COUPLE : ces trucs à NOTER avant de se LANCER

Vous voyez, la to-do list que vous faites soigneusement dans votre bullet journal pour avoir une vie plus belle et plus épanouie ?

Voilà comment l’adapter à son couple pour être heureux à jamais ensemble ! (euh, en revanche, pour le "et eurent beaucoup d'enfants ensemble", on verra hein)

1. Je ne ferai jamais la vaisselle forcée

Même si les assiettes sales s’accumulent dans l’évier, et qu’il faut finir par être obligée de se faire livrer de jolis sushis dans une boîte en carton, ou filer au resto pour échapper à la corvée, NON, on ne nettoiera pas sous la contrainte !

2. Je ne me laisserai jamais parler comme à une pintade

Résumons : les pintades, ça glousse et ça a des plumes ébouriffées. Moi : bah aux dernières nouvelles, je ne glousse pas, et les poils de mes jambes ne sont pas encore au stade de l’ébouriffement. Donc : hors de question qu’on me prenne pour un jambonneau !

3. Je ne regarderai jamais mon homme avec mépris

D’abord, parce que bon, je suis quand même tombée amoureuse de lui comme il est, au départ, même avec tous ses défauts… Alors, si je me mets à le regarder de travers, mieux vaut regarder les choses en face et trancher dans le vif, non ?

4. Je ne me disputerai jamais à propos du pli de la nappe

Ou du positionnement de la table… On a beau être maniaque, il y a quand même des limites à la dispute con qui finit en bouderie débile… et tout ça pour quoi ?! Bah voilà.

5. Je ne hurlerai pas chez Ikea

Oui, bon, quand on me lâche dedans, je suis un peu comme un enfant qui dirait à sa mère « ohhhhhh je veux ça ! » devant chaque rayon, et voudrait piquer une crise parce que, dans la vie, on ne peut pas avoir tout ce qu’on veut. Oui, c’est frustrant, mais on respire, on se rappelle qu’on est une adulte maintenant (mais pourquoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii), et on passe à la caisse les mains (presque) vides avec sa fierté et sa dignité intactes !

6. Je ne vivrai pas uniquement pour les enfants

Soyons clairs : on a fait des gosses, on les assume, et on peut même les aimer. Mais sortir de sa tanière de maman une fois de temps en temps pour respirer un autre air, on n’oublie pas que ça fait un bien fou à TOUT le monde ! Oui, même les mioches ravis de ne plus nous avoir aux basques.

Crédit photo / Pinterest