Au LIT, vous êtes plutôt un PANDA ou un CHIHUAHUA?

Sous la couette, on a toutes un petit côté animal…

Et vous, vous êtes plutôt côté panda ou chihuahua ?

1. Lorsque vous couchez

Bah oui, notre lit, il en voit passer des galipettes ! Et quand vous vous y donnez à cœur joie, on sait tout de vous. Eh oui parce que si vous vous contentez de rouler par-ci, par-là, de lever une jambe quand on vous dit de lever une jambe et que vous êtes partante seulement pour rester sur le dos, la team panda, c'est presque vous qui l'avez créée !

Mais si vous penchez du côté de celles qui prennent les devants, qui n'ont pas peur de tenter la toute dernière position acrobatique découverte et qui ne se contentent pas seulement du lit, mais aussi de la cuisinière, du lave-linge et du balcon, il y a peu de doute que vous êtes un chihuahua hors norme.

 

2. Lorsque vous dormez

Vous êtes plutôt du genre à dormir à poings fermés. On entend par-là que vous ne calculez personne dans votre lit double, que vous vous écroulez et que vous n'avez aucun problème à occuper tout l'espace ! Et comme vous vous endormez comme une masse, aucune chance de vous faire bouger d'un poil. Voilà un gros panda qui ronfle comme un bienheureux !

Ou alors, si vous êtes dans la team chihuahua, c'est que vous êtes une vraie boule de nerfs ! Impossible de vous faire tenir en place, vous vous réveillez la tête aux pieds. Et une fois, vous vous êtes même réveillée sous le lit. Franchement, on ne sait pas ce qui est le mieux pour Zozo…

 

3. Lorsque vous siestez

Oui, le week-end, une petite sieste n'est jamais de trop. Entre la soirée de la veille et celle qui se profile le soir-même, autant reprendre des forces ! Alors on file à la sieste et on s'écrase devant une série, sans même avoir le temps de mettre son réveil… Alors forcément, au lieu de dormir trente minutes, on se réveille quatre heures et demie après… Week-end au top de la productivité !

Mais il y a aussi celles qui ne rigolent pas avec la sieste : dormir pour se reposer, ok, perdre du temps pas question… Alors elles s'accordent douze minutes de sommeil, ni plus ni moins. Et après c'est reparti, entre le ménage, les courses, les balades… Team chihuahua, quoi.

 

4. Lorsque vous regardez un film

Le soir, quand vous rentrez, vous aimez bien regarder un petit film. Jusqu'ici, tout est normal. Sauf qu'après, dans la pratique, il y a deux écoles. Les chihuahuas : celles qui regardent un film sans vraiment pouvoir le regarder. Bah oui, ça se lève pour aller chercher de l'eau. Ça met pause pour aller faire pipi. Ça monte le son puis ça le baisse. Et on ne parle pas du réglage de la luminosité…

Et puis il y a les femmes-pandas, qui s'enfoncent sous la couette, pop-corn et Milka à portée de mains et qui n'ont pas le temps de voir la fin du générique du début. Avec tout ce sucre, le sommeil, il est un peu lourd…

 

5. Lorsque vous comatez

Lendemain de soirée… la vie est dure, on le sait bien. Et quand on est un panda en gueule de bois, ça donne : des litres et des litres d'eau ingurgités au fond de son lit, volets fermés et pizza livrée sur le bord du lit.

Alors que le chihuahua imbibé, lui, il se lève à 8h, file à la douche, en profite pour récurer la salle de bain, sort faire des courses pour se faire un brunch ultra healthy et range ses papiers administratifs !

 

6. Lorsque vous petit-déjeunez

Si vous êtes du genre à vous faire amener le moindre petit pancake au fin fond de votre lit, sous la couette, sans lever le petit doigt, vous faites un super panda. Vous attendez que l'on vous serve le café dans votre tasse, et s'il ne vient pas à vous, vous pouvez – avouez-le – vous laisser dépérir dans ce lit pendant encore une ou deux heures !

Mais si vous êtes du genre à « adooorer » les petits-déjeuners au lit, alors que c'est vous-même qui mettez votre réveil pour aller le préparer et que vous revenez avec, en vous recouchant discrètement, on parie que vous aurez du mal à déguster votre pain de seigle, tout en sachant que vous mettrez des miettes dans le lit. Après les miettes, ça gratte, et ça vous rend encore plus hyperactive !

Crédit Photo / Instagram