Ces PHRASES des VACANCES au SKI qui font qu'on ne veut PLUS JAMAIS partir !

Faire des centaines de kilomètres dans une voiture bondée, enfiler dix couches de vêtements trop serrés, se lever aux aurores et faire une crise d'hypoglycémie en haut de la piste vu qu'on n'a pas eu le temps de manger avant de quitter le chalet…

C'est aussi ça, le bonheur de passer les vacances au ski !

Nous on préfère rester dans le canapé à boulotter de la glace si on a besoin de sensations fraîches !

1. « Ah mais vas-y, lance-toi, au pire si tu tombes, la neige est molle. »

Oui, en voilà une bonne manière de me motiver, tiens. Et si je me casse la jambe sur ta neige toute molle, tu ne m'en voudras pas de te flanquer un grand coup de béquille sur le nez !

2. « Bonjouuuur messieurs, dames, installez-vous, le temps d'attente est de deux heures trente avant de manger. »

Les joies du restaurant d'altitude dans lequel on sait qu'on va manger des frites molles et des haricots verts pleins de fils en transpirant dans le manteau qu'on n'arrive pas à enlever et remettre en moins de douze minutes.

3. « Tu vois, si t'avais enfilé ta combi plus vite, on serait arrivés avant ! »

Bah oui mais excuse-moi, je n'avais pas de chausse-pied à disposition quand je t'ai aidé à rentrer tes grosses fesses dans TA combi, ce qui m'a laissé à peu près dix secondes pour enfiler la mienne avant que tu ne t'impatientes.

4. « Bah il est où ton forfait ? Pourquoi tu l'as pas mis par dessus ton manteau ? »

Parce que je l'ai oublié quelque part entre mon deuxième t-shirt à manches longues et l'énorme écharpe en laine qui fait que je n'ai pas encore attrapé ton rhume. Imbécile.

5. « Allez, on en descend une dernière ? Faut bien mériter la raclette de ce soir ! »

Faut la mériter oui. Sinon on aurait pu rester chacun chez soi et je me serais enfilée ma petite raclette toute seule sur le canapé en soupirant d'aise parce que n'aurais pas eu besoin de me fader ta goutte au nez au dessus du plateau de charcuterie.

6. « T'inquiète paupiette, c'est une noire, mais elle est facile. »

C'est comme ça qu'on se retrouve coincée au beau milieu du pire champ de bosses de toute sa vie, à prier (alors qu'on ne croit pas en Dieu) pour ne pas finir la piste avec un bras ou une jambe en moins. Ou même les deux.

7. « Vous tenez bien la perche et vous vous asseyez pas ! »

Le monsieur du tire-fesses n'est jamais très sympa… On attrape la perche comme si notre vie en dépendait et on finit par oublier la recommandation et poser nos fesses sur le petit disque parce qu'on est crevées. C'est souvent là qu'on se retrouve à se casser la gueule en beauté comme un chat empaillé.

8. « Quand te reverraiiiii-jeuuuuu ! »

Ce pote insupportable qui se met à chanter ça quand le télésiège est arrêté… Et qu'on a instantanément envie de pousser pour qu'il comprenne à quel point sa blague est horripilante.

 

 

Mais on ne le fait pas, on préserve notre karma et on pense à tout le vin chaud qu'on va s'enfiler le soir !

 

MDS

Crédit Photo / Pinterest