VENIR à bout de son ACNÉ HORMONALE, c'est POSSIBLE !

Mais OUI, un jour vous vous réveillerez un matin et pof ! Tous ces vilains boutons qui vous pourrissent l’existence auront enfin disparu.

Non, vous n’aurez pas la cinquantaine passée quand ce jour béni viendra… il suffit juste de prendre son acné par le bon bout !

Démonstration.

1. Comprendre pour mieux dégommer

L’acné dite « hormonale », c’est tout simplement l’acné qui survient à l’âge adulte, et qui est étroitement liée à notre cycle menstruel (oui, les règles !). Du coup, bah chaque mois, elle fluctue en fonction de la période de notre cycle, et bim ! Elle envoie tout plein de boutons pointer le bout de leur petite tête flippante en général avant les règles, et puis pendant aussi, tant qu’à faire, le plus souvent autour du menton.

Et puis, si on s’avise d’y toucher, ces vilains petits kystes sont assez sournois pour laisser une cicatrice bien dégueu et bien visible sur la peau…

2. La clé pour s’en débarrasser : la routine !

Une fois qu’on a identifié l’ennemi, l’une des clés pour le mettre à terre une bonne fois pour toutes, c’est d’instaurer une routine implacable et de s’y TENIR ! Oui, même quand on rentre pas très fraîche à 4h du mat’ et qu’on a juste envie de s’affaler sur son oreiller… On épure, on nettoie, on soigne, on éradique JOUR après JOUR !

3. La bonne routine du matin

On commence la journée avec un léger nettoyage de peau à l’aide d’un tonique délicatement passé sur la peau, et on enchaîne avec une crème régulatrice légère et non comédogène, qui va hydrater tout en empêchant le sébum d’ouvrir les vannes…

4. La bonne routine du soir

Là, attention, ça ne plaisante pas : une peau mal démaquillée, c’est une peau qui se venge illico presto ! Pour bien faire, on utilise une eau micellaire, et surtout une eau thermale en spray, qui va venir apaiser et hydrater l’épiderme pour qu’il respire et reste tranquille la nuit. On complète avec un soin traitant spécifique à appliquer uniquement sur les boutons, et c’est tout ! Parfois, le plus simple est le plus efficace…

5. La bonne routine via l’assiette

Oui, il faut voir la vérité en face : ce que l’on met dans notre assiette est souvent responsable d’une belle poussée inflammatoire sur notre épiderme. Les principaux responsables : les produits laitiers et le sucre ! Du coup, quand on sait qu’on est dans une période « à risque », c’est tout simple, on évite d’enfoncer le clou…

6. La bonne routine makeup

Qui dit boutons dit souvent couches de fond de teint et de correcteurs couvrants qui au final donnent surtout l’impression… d’un camouflage raté ! On évite l’écueil en gardant la main légère sur le fond de teint, et en appliquant son correcteur (à base verte, pour camoufler les rougeurs) AVANT le makeup. On termine avec un voile de poudre translucide, pour fixer le tout.

7. La bonne routine exfoliante

On commence par se fixer 1 jour dans la semaine, que l’on note soigneusement dans son agenda (ou son bullet journal !) pour ne plus l’oublier : c’est le soir où on va débarrasser sa peau de ses impuretés des derniers jours ! On utilise de préférence une crème aux acides de fruits, moins irritants que les gommages et leurs petits grains.

8. La bonne routine naturelle

Oui, on peut débarrasser la peau de ses toxines directement de l’intérieur, grâce aux plantes ! Nos deux meilleures copines : la pensée sauvage, et la bardane. En pratique, on se met aux tisanes de pensée sauvage pour détoxifier son organisme, et avoir une peau plus nette, et pour un nettoyage « express », on mise sur la bardane en compléments. Attention, une cure de bardane commence avec des grosses poussées de boutons, mais une fois ce cap passé, c’est tout bénef’ !

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest