Pourquoi être TATA c'est mieux que d'être MAMAN #Mouahaha

Être maman, c'est cool, à ce qui paraît…

Mais être tata, c'est le TOP du MONDE !!

Et voilà pourquoi :

1. On profite du petit bébé TROP MIMI sans avoir besoin de se faire recoudre l'entre-jambe. Et en gardant notre utérus bien pépère, au chaud.

 

2. On passe à côté de la corvée couche. Bah oui, c'est quand même pas nous qui avons voulu un mioche, ce n'est donc pas à nous d'assumer les cacas mous des poussées dentaires ! On veut bien changer les couches, on dit pas, mais nous, on peut choisir celles au pipi.

 

3. Et ça marche aussi avec les vomis post-repas et les crises de nerfs. Une pleurnichouille, ça passe parce que ça se calme facilement (avec un gâteau ou un épisode de « Sam Le Pompier », on arrange beaucoup de conflits internationaux, c'est bien connu) mais des grosses larmes et le son qui va avec, merci mais non merci.

 

4. On peut continuer à mettre ses slims et son bikini sans faire attention à ce que l'on mange. Tout en faisant des câlinous à nos neveux et nièces ! Eh oui, les kilos de grossesse, c'est un cadeau de naissance spécial mamans !

 

5. On peut dormir tranquillement. Enfin, on entend évidemment les pleurs de la mini-crotte qui nous réveillent la nuit, mais on peut faire semblant de ne pas entendre et de dormir. Alors que quand on est maman, ça la fout mal. Et puis Zozo s'occupe déjà de ce subterfuge, on ne peut pas être deux sur le même plan…

 

6. On peut apprendre n'importe quoi à nos neveux et nièces, on n'a pas la responsabilité de l'éducation. Bon, évidemment, on est censé quand même aller dans le sens des parents, mais cela n'a jamais fait de mal à un petit microbe d'apprendre « tronche de cake » ou « face de raie » !

 

7. Et puis, quand on est maman, on est bien contente que la Tata apprenne à son mioche de 3 ans comment allumer la cafetière et servir le café ou encore comment prendre sa douche tout seul. Merci qui ?? Merci Tatie !

 

8. On a un atout considérable, quand on est une tata célibataire : on peut se servir du gnome pour appâter l'homme sensible et romantique que l'on convoite. Et une fois qu'on l'a, on peut s'en débarrasser et le rendre à sa mère, pour vivre son histoire d'amour pleinement ! #QueC'estBooow

 

9. Bon, quand on est mère célibataire, c'est juridiquement compliqué de se débarrasser de sa progéniture pour vivre une nouvelle histoire d'amuuuur…

 

10. Quand on est tata, on a quand même plein d'amour de ses petits trolls en couche culotte. Bon, les bonbons et les chocolats que l'on distribuent en douce n'y sont pas pour rien. Mais la vie, c'est du business. Et on est sûre qu'ils nous adorent, comme ça !

Crédit Photo / Pinterest