Ces ASTUCES qu’il faut FAIRE à 30 ANS pour être la FEMME PARFAITE !

Ah la douce trentaine… Période de doutes et de bonheur qui nous laissent souvent un peu perplexe. Trop jeune pour s’encrouter, trop vieille pour continuer le rythme de nos quinze ans…

Pas tous les jours facile ! Mais c’est là qu’il y a challenge ! On questionne sa vie pour lui demander illico de vivre une trentaine épanouie.

C’est parti. 

1. Ne plus pensez aux mecs de merde

Allez, c’est bon on a la trentaine, on a grandi, on fait un « reset » de sa vie sentimentale bancale et on repart sur de bonnes bases : finis les gros connards, place aux mecs qui ont la classe.

On cesse de regarder avec envie le bad boy crétin qui nous fera souffrir à tous les coups et on prend le temps de connaître les types sympas, tranquilles, intelligents, marrants… Tiens, c’est fou comme ça fait du bien en fait !

2. Pensez beauté raisonnée

Finis les multiples tests capillaires et vestimentaires : l’heure est venue d’avoir vos vrais cheveux, votre vrai visage et votre vraie allure.

Plutôt fine ? On mise sur les coupes ajustées et on joue sur le côté androgyne chic. Plutôt ronde ? On adopte les hauts fluides et les pantalons droits qui ne saucissonne pas la silhouette et magnifie notre côté pulpeux !

Côté maquillage on trouve ses basiques, on adopte la bonne routine spécialement conçue pour notre peau et on respire : « Je suis belle tout simplement. »

3. Regardez son corps et son frigo

Il est temps de les mettre d’accord ces deux là ! Regardez votre corps, regardez votre frigo et soyez sympa avec l’un et l’autre. On tente d’éliminer les habitudes vraiment vilaines (allez ça dégage tous ces plats préparés pleins de cochonneries qui nous veulent du mal.) On remplit enfin ce tiroir du bas qui sert en fait aux légumes (eh oui ! C’était pas pour les bières !) et on garde quelques petits plaisirs chocolatés pour le dimanche soir…

Le tout est d’arrêter de se faire du mal : alors on picole moins, on mange mieux, on fait des semaines saines (ce qui nous permet quelques petits écarts…) et on cesse d’avoir des maux de ventre et autres désagréments.

4. Analyser son job et ses rêves

Bien, posons les choses : quels sont vos rêves en matière de boulot et quelle est la réalité ? Il vous manque quoi pour être vraiment épanouie et comment y arriver ?

Se fixer des objectifs clairs (mais atteignables) et ultra important pour voir l’avenir avec envie et non avec agonie. Vous êtes au cœur des rebondissements, soyez-en l’actrice et non la spectatrice.

5. Pensez ambitions et cocooning

Être une working girl qui a beaucoup de pression, c’est sympa, mais c’est difficile ! Sachez relâcher la pression et assumer vos coups de mou.

Oui vous vous donnez à fond, et oui vous avez le droit de prétexter une gastro alors qu’il s’agit juste d’une gueule de bois. Personne n’est parfait… Soyez douce avec vous-même !

6. Faire le tri et se tromper

Faire des to do lists pour avancer vers de beaux projets est une excellente idée. On fait le tri, on élimine les nocifs, on prend des décisions… C’est ainsi que l’on est épanouie.

Mais on a le droit de se viander sévère aussi ! Histoire de couple chaotique, ratage dans le travail, amitié foutraque… Il y a toujours des ratés, apprenez simplement à les accepter et à les gérer calmement, sans vous juger.

Vous ne referez pas la même erreur la prochaine, après tout, c’est bénéfique !

Crédit Photo / Pinterest