COUPLE : 6 PHRASES à ÉVITER pour ne pas RUINER NOËL !

A Noël, on fête la famille, le foie gras et les marrons glacés… Bref, on fête l'amouuuuur !

Sauf que les repas de famille, c'est souvent des nids à engueulades : on monte vite sur ses grands chevaux et la bûche se retrouve en un rien de temps dans la baie vitrée.

Et en couple, c'est pareil : il y a quelques phrases à éviter si l'on veut limiter la bataille de papillotes !

1. Le régime

A l'approche de Noël, on a tous un peu tendance à se laisser aller dans l'assiette… Mais votre mec, il se laisse déjà aller toute l'année, alors pour les fêtes vous craignez le pire ! Évidemment, vous redoutez le contre-coup après fêtes, parce que votre Zozo, vous le connaissez : dès le 2 janvier, il commencera à se plaindre qu'il a abusé et qu'il a pris du ventre et que c'est moche et bla bla bla.

Alors forcément, vous voulez couper court à cette galère en amont et lui dire de faire gaffe AVANT l'orgie… Mauvaise idée : à part vexer Zozo, qui pensera que vous trouvez déjà qu'il a du bide à perdre, et éventuellement entendre que vous non plus, vous ne devriez pas forcer sur la dinde aux marrons – et bim – vous n'y gagnerez rien de reluisant !

 

2. La cravate

C'est tous les ans le même dilemme : la tenue de Noël. Parce que votre mec, il ne supporte pas les costards… Alors vous avez négocié il y a déjà quelques temps de lui faire mettre au moins la cravate ! Mais si vous arrivez avec vos gros sabots, et que vous lui dites que celle qu'il a choisie est moche ou ringarde, on parie qu'il va mal le vivre !

On fait quoi alors ? Eh bien tant pis pour les photos, on le laisse avec sa cravate rouge et verte en feuilles de houx… Oui bah c'est la méga loose, mais c'est lui qui l'a choisie dans le thème et en plus, il en est tout content. L'année dernière, vous aviez déjà mis votre veto sur le pull qui clignote… Alors laissez-le profiter de sa cravate père Noël !

 

3. Les mioches

Cette année, le repas de Noël tombe dans votre belle-famille… C'est pas que ça ne vous enchante pas, mais chez eux, il y a des mioches dans tous les sens, les parents passent tout le repas à s'enguirlander et les frères et sœurs se disputent toujours la dernière part de bûche, à s'en tirer les cheveux…

Mais ce n'est pas parce que ce n'est pas calme comme chez vos parents à vous qu'il faut la ramener ! Parce que dire à Zozo que ses petits cousins sont mal élevés, que n'avez pas envie de vous coltiner les cris et les caprices de ces morveux et que le premier qui crache sur votre foie gras – comme l'année dernière – il s'en prend une, ça risque de le laisser un poil tendu, le Zozo…

 

4. Le cadeau

Vous êtes invité chez vos parents pour le 25 décembre, alors vous avez prévu en amont les cadeaux pour votre famille. Et votre mec s'est chargé seul des cadeaux de vos parents… Quand il est rentré à la maison, tout content, avec une robe Desigual pour votre mère et un fauteuil de pêche pour votre père – qui n'a jamais tenu une canne à pêche de sa vie – vous avez eu un grooos coup de chaud.

Mais si vous lui faites remarquer que ce ne sont pas les cadeaux auxquels vous aviez pensé, cela risque de le froisser ! Et il va vous dire qu'évidemment « vous n'êtes jamais contente et que tout ce qu'il fait, vous trouvez ça nul ». Alors tant pis, on glissera deux ou trois mots à son Papounet et à sa Maman chérie en arrivant, histoire qu'ils jouent la carte du « cadeau-transcendant » (une technique ancestrale de famille).

 

5. La belle-mère

La mère de votre mec, ce n'est plus un secret, c'est une vieille peau. Parce que votre mec est fils unique ou simplement parce que vous lui piquez son fils prodige chéri, elle vous en fait voir de toutes les couleurs. Enfin, c'est ce que vous pensez… Mais la dernière fois qu'elle était venue passer un week-end chez vous, elle avait fait remarquer que votre rôti n'était pas bien cuit ! Elle nous veut du mal, c'est sûr.

Mais impossible d'en parler à Zozo : c'est sa maman chérie et quiconque s'y frotte s'y plus-que-pique, à cette mégère ! Alors on évite de dire à son mec qu'on lui a trouvé un livre sur la sorcellerie et on joue l'effet de surprise… Sans, non plus, dire qu'on lui a laissé un mot dedans : « Parce qu'il est important de connaître ses racines. Joyeux Noël belle-maman ! »…

 

6. L'amant

Il y a quand même quelques sujets qu'on évitera évidemment d'aborder à la veille de Noël… Alors on oublie tout ce qui tourne autour de son travail – même si on en a marre qu'il bosse deux week-ends sur trois –, de son ex – même si on la déteste toujours autant – de sa mère – même si on va devoir sa la coltiner elle et son rôti de sanglier aux prunes – bref, on prend sur nous !

Ah oui et on évite aussi de lui annoncer entre deux tranches de foie gras qu'on a embrassé son meilleur pote à son anniversaire, il y a huit mois. Oui parce que bon, on était bourrée, on s'était engueulés et qu'on venait d'apprendre que lui, il s'était tapé notre cousine. Mais rien ne justifie de gâcher du foie gras ! Et en plus, on croit qu'il nous a mis l'iPhone 7 Plus sous le sapin… On aura tout le temps de régler ses comptes début janvier !

 

Ohhhh on déconne, tromper c'est mal… même pour un iPhone 7 Plus. Mais bon, le foie gras, c'est bon quand même…

 


AP

Crédit Photo / Instagram