6 ERREURS à ne plus COMMETTRE pour trouver un CHARMANT

Le Charmant, on lui court un peu après…

Oui bon, on avoue qu'on a un peu de mal à lui mettre le grappin dessus !

Normal, on fait plein d'erreurs qu'on ne soupçonne même pas !

Exemples.

1. Le forcer

Si vous êtes super insistante et essayez de le convaincre de sortir avec vous, comme un commercial essayerait de vendre sa dernière gamme de champagnes, normal qu'il flippe. Et alors on ne parle même pas de la cata si vous lui mettez – littéralement – le couteau sous la gorge. Parce que là, il va carrément appeler les flics et vous n'aurez rien gagné du tout (à part un casier judiciaire). Il faut la jouer plus…civilisé !

Et non désolée, vous ne pouvez pas non plus le droguer pour lui faire croire que vous êtes fiancés. Bon par contre, si vous avez des infos croustillantes sur lui ou sa famille, vous pouvez toujours essayer de le faire chanter… Ou pas, c'est quand même un poil bizarre pour une première approche.

 

2. Vous oublier

Vous adapter au mec que vous avez en face de vous, c'est comme qui dirait une idée complètement moisie du bulbe ! Vous pensez vraiment qu'il ne remarquera pas que vous n'êtes pas fan de rando dans les Andes ou que vous haïssez TOUS les « Star Wars » et le cosplay qui va avec ?? Déconnez pas, il s'en rendra compte un jour ou l'autre et dans tous les cas, vous perdez votre temps.

Et puis un Charmant digne de ce nom ne vous reprochera pas de ne pas l'accompagner à ses rassemblements de moto !

 

3. Le friendzoner

On a tendance à vouloir faire la nana « cool » qui s'en tape de tout. Alors qu'au fond, on a élaboré un stratagème millimétré qui dit que « si je fais ma fille cool qui pète et qui mange ses spaghettis à la main, il va se dire que je suis hyper spontanée et que c'est glamour » !

Alors qu'en fait, tout ce qu'on y gagne, c'est qu'il nous tape dans le dos en nous demandant ce qu'on pense de la gonzesse qu'il aimerait bien « serrer ». Donc on oublie le côté copains comme cochons : c'est un mythe qui tue l'amour AVANT même qu'il y en ait !

 

4. Le vénérer

Il n'est pas non plus question de l'appeler maître et de dire « Amen » à tout ce qu'il dit ou fait, sous prétexte que « comme ça, il se rendra compte qu'on n'est pas une fille chiante et qu'on est plutôt facile à vivre et que du coup, il devrait nous épouser » ! Déjà, merci l'image : vénérer un mec ? Mais noooon, nous on est indépendante, on est une femme moderne, forte, on a besoin de personne, bordel !

Et puis qu'est-ce que ça nous rend chiante d'être docile, aucun mec ne craquera sur une gonzesse qui lui mange dans la main. Enfin si, quelques-uns, mais on vous l'assure, il vaut mieux fuir cette espèce-là !

 

5. L'ignorer

On a beau dire « suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis », c'est carrément bidon : si vous le suivez, ça va le faire flipper (ouais ça fait un poil psychopathe) et si vous le fuyez, ça va le gonfler de vous courir après indéfiniment ! Et on comprend, notre fierté et nous, ça nous saoulerait pareil.

Donc ne l'ignorez pas trop non plus, ça ne vous avancera pas de lui faire croire qu'il est insignifiant à vos yeux. A part vous faire passer pour invisible auprès de lui – ce qui n'est, a priori, pas le but – vous n'allez pas gagner grand-chose. En tout cas, pas un mec !

 

6. Le chercher

Arrêtez de chercher l'amour, c'est au moment où l'on s'y attend le moins qu'il nous tombe dessus ! Eh oui, faites confiance à votre destin et l'amour saura croiser votre chemin !

AH AH AH ! Meuuhh naaan évidemment qu'on déconne ! Si vous ne cherchez pas, c'est pas lui qui viendra vous trouver, hein ! Alors au boulot : retournez toute la ville pour le dégoter, ce Zozo ! Et traînez-le par la peau des fesses s'il le faut. Enfin, ça c'est imagé, hein… Ça doit faire mal sinon.

 

On arrêtera peut-être de se gaufrer comme ça, qui sait ?!

 

AP

Crédit Photo / Pinterest