ÉDUCATION SEXUELLE : ce qu'il faut VRAIMENT SAVOIR !

Vous vous rendez compte, comme le monde tournerait mieux si on avait eu une éducation sexuelle qui nous aurait juste appris les VRAIES choses de la VRAIE vie ?

Comme par exemple…  

1. « Bonjour clitoris, faisons les présentations »

Oui, bon, d’accord, il y aurait certainement eu 2-3 ricanements et des gloussements étouffés dans la classe à l’évocation du mot tabou « clitoris ».

N’empêche. N’empêche que si on nous avait juste clairement présenté la chose, de façon tout à fait normale, en nous expliquant anatomiquement parlant ce que c’était et à quoi ça servait, vous imaginez le temps gagné après au lit avec le zozo boutonneux, notre premier amour un peu maladroit ? Voilà.

2. « Hello masturbation ! Quoi ? Tu ne rends pas sourd ? »

L’espèce de mythe qui traîne et qui s’accroche comme un chewing-gum tenace sous la semelle de vos Converse : la masturbation rendrait sourd !

C’est là qu’on se dit qu’on se demande si on vit vraiment au XXIè siècle pour encore entendre des âneries pareilles, qui finissent par faire croire que se masturber, c’est une pratique taboue et un peu dégueu…

3. Coucou ! Je m’appelle préservatif et je suis ton meilleur ami ! »

La capote, ou l’objet qu’on planque honteusement quand on débute sa vie sexuelle, et dont on épluche fébrilement la notice en se demandant s’il faut la tester sur une banane (oh, allez, qui ne s’est jamais posé la question, sans blague ?).

Alors qu’il suffirait tout simplement qu’on nous présente l’objet en cours et qu’on nous explique que ça nous protège contre les maladies sexuellement transmissibles (dont cette saloperie de Sida), et aussi contre les bébés dont on ne voudrait pas. Pas très sorcier, hein !

4. « Salut toi ! Je suis un vagin et je n’ai pas une folle envoie de faire l’amour ce soir ! »

Tu comprends, j’ai eu une sale journée, et ce n’est pas parce que j’ai mis une jupe que je suis de sortie… OK ?

5. « Bon alors moi, je suis Pénisio Del Toro, je deviens fou à l’adolescence mais tu peux apprendre à me maîtriser »

Oui, je vais te rendre un peu cinglé et te faire fantasmer sur tout ce qui passe, mais il va falloir que tu prennes ton mal en patience, mon gars. Allez, laisse tomber les magazines pornos, c’est pas la vraie vie là-dedans de toute façon !  

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Instagram