CHERCHE AMOUREUX : 5 ASTUCES pour ne pas tomber sur le GROS CONNARD

Oui on sait, en matière de couple, « c'est au moment où l'on s'y attend le moins qu'on tombe sur la pépite » !

N'empêche que si on ne fait pas un minimum le tri là-dedans, on tombe sur des pépites… de GROS CONNARD !

Alors autant dresser un plan de bataille tout de suite pour ne pas se coltiner le lourdaud de service… 

1. On s'écoute

Évidemment, si on ne se connaît pas soi-même, difficile de trouver quelqu'un qui nous conviendra… Et quand on sait que l'on a tendance à être systématiquement attirée par les gros cons, égocentriques, égoïstes et machos, il est question de le garder dans un coin de notre caboche ! Et le prochain Zozo qui nous tape dans l’œil, ce n'est pas lui qu'on va aborder, mais SON POTE ! Parce que notre premier choix sera toujours le mauvais, c'est dans nos gènes. Autant l'intégrer une bonne fois pour toutes !

 

2. On regarde autour

On reste bien attentive à son environnement ! Pourquoi ? Non pas pour dénicher la pépite, mais pour isoler le gros naze ! Parce que si on est dans un bar de nuit ou pire, une BOÎTE de nuit, et qu'on se fait aborder par un Don Juan à la chemise ouverte et avec 5 grammes de vodka dans chaque narine, on peut se douter que ce lourdaud n'est pas ce que l'on appellerait l'homme de notre vie. Et qu'en plus, il risque de nous vomir dans le sac à main à tout moment. Donc, on oublie la dragouille dans les endroits bruyants, sombres, qui collent par-terre et qui empestent le whisky et la bière ! Oui on vous l'accorde, ça limite pas mal… Mais c'est pour votre bien.

 

3. On ouvre les yeux

Et non, pas au sens littéral, parce qu'on vous a déjà dit qu'il ne fallait pas chercher, pour trouver, bla bla bla… Mais par contre, on garde son sang froid. Ce que ça veut dire ? Que quand on rencontre quelqu'un et qu'on commence à le fréquenter on ne s'emballe pas ! Oui, parce qu'on SAIT que vous vous emballez forcément (oui enfin comme nous toutes, hein) et que du coup vous idéalisez un poil trop ce Zozo ! Alors on redescend sur Terre, on reste calme et on ouvre les yeux sur ce bellâtre qui nous rend toute chose. Comme ça, si c'est un gros con, on s'en rendra compte assez vite pour se barrer en courant ! Et puis s'il n'en est pas un, eh bien on aura au moins notre dignité intacte. 

 

4. On écoute autour

Même combat, on ne vous dit pas de mettre tous les mecs de votre quartier sur écoute ! Juste de rester réceptive à ce que pourrait vous dire votre entourage ! Parce qu'on a toutes connu un connard et qu'on a toutes été prévenue par nos amis. Et on a évidemment, toutes envoyé pété ceux qui nous disaient de nous méfier de ce mec qui était branché sur Tinder H24 et qui était aperçu avec des dizaines d'autres filles dans le mois. Parce que quand on a le nez dans notre caca, on ne voit plus rien d'autre, c'est bien connu. Mais bon, finalement, on a toujours fini par se rendre compte que notre entourage, il nous voulait du bien et que si nos amis se méfiaient d'un Zozo, c'est qu'ils avaient bon nez ! NEXT !

 

5. On observe

Eh oui, ça paraît bête, mais il vaut mieux savoir observer son interlocuteur. Ce beau jeune homme vient vous accoster, coupe de champagne à vous offrir ! Sauf qu'en vous la tendant, vous remarquez une jolie trace d'alliance à son annulaire gauche ! Oh le beau fossile ! Oui, on sait toutes que seules nous avons ce don dans notre patrimoine génétique, de repérer à des milliers de kilomètres une alliance… Pas de bol. Mais bon, on évite de lui balancer la coupe à la trogne tout de suite. Déjà parce qu'on ne sait pas s'il n'est pas simplement fraîchement divorcé ou même carrément veuf, et donc ça ne se fait pas de le blâmer pour ça ! Et ensuite parce que le champagne, ça ne se gaspille pas !

 

Oui enfin ce n'est pas non plus la peine d'envoyer péter tous les Zozos de cette galaxie, hein !

 

AP

Crédit Photo / Pinterest