BÉBÉ : 8 LEÇONS pour GÉRER cet OVNI qui fait des BULLES

Voilà, on est devenue maman, on a pondu un mioche tout rougeaud et braillard, et on est comblée de bonheur et de félicité… enfin, presque !

Parce que le mode d’emploi, lui, il n’est pas venu en même temps que l’accouchement, et du coup, on navigue entre les « conseils » des copines et de belle-maman : « non mais laisse-le pleurer, c’est bon pour lui », « non mais tu vois pas qu’il pleure là ??? »

Alors on respire un bon coup, et on ne s’enfuit pas en courant ! Voici ce qu’il faut faire…  

1. Il vomit il vomit il vomit

Hiiiii, mais c’est un BÉBÉ que je voulais moi, pas une machine à gerber ! Pourquoi il me vomit dessus ? Qu’est-ce que je lui ai fait ?

Ce qu’il faut faire : en priorité, éviter de le mettre dans la machine à laver en espérant qu’il reste propre en permanence (un bébé n’est JAMAIS propre, se le mettre dans le crâne une bonne fois pour toutes). Ensuite, acheter un maximum de langes, pour éponger, avant de foncer chez le pédiatre.

2. Il pleure, il est tout rouge, il REpleure, il est encore tout rouge !

Nom de Dieu, mais nom de Dieu ! Qui aurait cru qu’une si petite chose puisse brailler aussi fort ?!

Ce qu’il faut faire : non, le jeter par la fenêtre n’est pas la solution (même si c’est tentant, on admet). Avant tout, il faut tenter de comprendre POURQUOI la chose pleure. On élimine la fièvre, la couche sale, la faim… les trucs habituels et les causes plus graves… et si ça continue de gueuler, on met des bouchons d’oreille, ou on braille de concert (ça ne sert à rien, mais ça soulage !).

3. Il bave il bave il bave

Mais il a COMBIEN de litres d’eau dans sa bouche ? Mais c’est normal ??!

Ce qu’il faut faire : oui, ça va s’arrêter un jour, et oui, en attendant que ça passe, prévoir de porter uniquement des hauts qui ne craignent rien. Normalement, ce sont tout simplement les dents qui poussent… et qui le font baver (dans tous les sens du terme, d’ailleurs). N’a plus qu’à prendre son mal en patience et lui filer un anneau à mordiller.

4. Il se tord dans tous les sens comme un ver

Fiouuuuu, et ça se tortille, et ça se tortille, et ça finit par pousser de drôles de petits bruits bizarres.

Ce qu’il faut faire : chez un nouveau-né, on pense « coliques », et on compatit… chez un plus grand, on pense « mal au bidon », et on compatit aussi…

5. Il est chaud il est chaud ohlala ce qu’il est CHAUD

C’est le thermomètre qui est cassé là ou bien ça affiche vraiment 40°C ?!

Ce qu’il faut faire : en premier recours, du paracétamol en sirop à toujours avoir dans son armoire en pharmacie, et puis essayer de ne pas trop s’affoler, les bébés ayant tendance à faire de grosses poussées de fièvre plus impressionnantes que méchantes. Évidemment, on n’hésite surtout pas à consulter si on voit que ça ne va pas.

6. Il sourit OHMYGOD il sourit !

Il tente de communiquer là non ? Je fais quoi je fais quoi je fais quoi ?

Ce qu’il faut faire : on se rappelle que c’est un bébé inoffensif, et pas un vilain Alien qui va tenter de vous bouffer tout cru (oui, pas évident du premier coup, vu la grimace bizarroïde qui s’affiche sur son visage), on prend une grande inspiration, et… on sourit aussi ! Fiou, voilà.

7. Il chiale TOUTE la nuit

Il a pioncé toute la journée, et la nuit venue, il se transforme en petit démon venu tout droit de l’enfer pour se rappeler à votre bon souvenir.

Ce qu’il faut faire : inutile de faire semblant de ne pas l’entendre, il gueulera de plus belle. En revanche, mettre en place des stratégies pour favoriser un sommeil nocturne le plus long possible, comme : bien plonger sa chambre dans la pénombre la nuit, mais lui faire faire ses siestes volets ouverts la journée, le coucher plus tôt (curieusement, ça peut marcher), lui expliquer que la nuit, il faut dormir…

8. Il veut bouffer tout le temps

C’est à croire que vous avez mis au monde un ventre sur pattes : pire que le chat, s’il pouvait accourir en entendant le bruit de la boîte de lait en poudre quand vous l’ouvrez, il le ferait sûrement.

Ce qu’il faut faire : alors on évite de le coller au régime Dukan ou Mayo, c’est pas super bon pour la santé. Par contre, on en parle à son doc, et on voit si on n’a pas intérêt à modifier légèrement ses heures de repas, voire à adapter ses portions, histoire qu’il évite de commencer le grignotage si jeune.

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest