Comment SAVOIR si vous PLAISEZ #RegardDeMousseline

Maintenant que vous avez lu tous les magazines féminins pour savoir comment attirer l'attention de ce bellâtre, vous voilà bien avancée…

Bah oui, parce que c'est bien beau de s'en tartiner des couches sur la tronche et de mettre ses plus hauts talons.

Mais si on ne sait pas reconnaître si notre sex-appeal marche sur ce Zozo, ça n'en vaut pas vraiment la peine !

Surtout qu'on n'est pas du tout à l'aise en escarpins et qu'on est allergique au fond de teint…

1. Le comportement louche

Il y a ce mec au bureau, qui fait des allers-retours plutôt étranges… Vous avez remarqué que votre collègue du marketing, Jeff, a un comportement plutôt inhabituel depuis quelques semaines… Si vous aviez fait l'impasse sur le fait qu'il se fait soixante cafés dans la journée (après tout, il est peut-être très fatigué…), vous avez du mal à lui trouver une excuse pour les quinze fois où il est venu vous demander du scotch et les dix fois où il est venu voir votre collègue d'en face, pour lui emprunter son compas (oui, ça existe encore!) ou pour lui demander un dossier que pourtant lui seul a traité ! Non, lui, c'est sûr, il en pince pour vous !

 

2. Le regard fuyant

Dans le métro, il y a ce mec que vous croisez tous les matins et tous les soirs sur le quai… Et bizarrement, quand vous croisez son regard, il détourne rapidement les yeux. Bah oui, c'est qu'il vous dévore du regard dès que vous entrez dans son champ de vision ! Il vous faut un dessin ou quoi ? Bon, en fait, rien que le fait de le croiser tous les matins et tous les soirs – alors qu'il ne vous a toujours pas suivie ni découpée en rondelles – ça aurait dû vous mettre la puce à l'oreille depuis belle lurette ! Il flashe sur vous ! Si c'est pas mignon, ça !

 

3. Le prétexte

C'est marrant, le voisin de votre meilleure amie, il a souvent besoin d'un ouvre-boîte. Puis d'un tire-bouchon. Et il a parfois aussi besoin de sucre, d’œufs, de liquide vaisselle, d'enveloppes… Mais le plus drôle, c'est qu'il n'en a besoin que quand vous êtes chez elle ! Parce qu'une fois que vous avez passé le pas de la porte, c'est étonnamment le moment où il doit descendre ses poubelles. Et il ne parle plus de ses œufs ni de son ouvre-boîte. Comme quoi, les coïncidences, hein… Mon œil !

 

4. Le fêtard

Vous avez un collègue qui est particulièrement fêtard… Mais un peu trop pour ne pas être louche ! Parce qu'il s'arrange toujours pour organiser des soirées dans des bars, chez lui, dans sa maison de vacances… Et qu'il fait souvent tout pour que vous puissiez venir, vous et vos amis. Ouais allez, à d'autres ! Évidemment que toutes ces soirées, ce sont des tentatives d'approches : bah oui, comme ça il est sûr de vous voir le plus souvent possible en dehors du bureau ! Et vous vous demandez ENCORE de savoir si vous plaisez ?! Ah ah !

 

5. Le blagueur

Il y a ce type de Zozo, qui tente le tout pour le tout ! Et qui mise tout sur l'humour pour faire passer des messages… Oui, sauf que ce n'est effectivement pas le plus simple à déchiffrer. Parce que quand le meilleur ami de votre cousin fait des blagues sur « imagine toi et moi, aller au restau tous les deux ! Arf Arf Arf ! » ou sur « si tu veux aller voir ce film, je peux t'y amener ! Arf Arf Arf », on parie que derrière ses rires gênés (et gênants) il tente une proposition. Mais il rit, histoire de prendre la température… Enfin, s'il vanne sur tout et sur rien, surtout en ce qui vous concerne, ne cherchez pas : non il n'est pas lourdingue de naissance, il en pince pour vous et il est carrément empoté pour le montrer !

 

Oh et puis au diable les talons : votre plus beau sourire et c'est ÉVIDENT que vous plaisez. What else ? 

AP

 

Crédit Photo / Pinterest