Ce que PENSENT les MECS dans le MÉTRO !

Avouons-le, dans le métro, on a toutes un peu tendance à observer les gens autour du nous.

Bon, ok, on observe surtout les mecs en fait !

Et on se demande souvent ce qu'ils pensent, là, en regardant l'accordéoniste qui chante dans la rame.

On a percé le mystère !

1. L'intello

Il y a toujours, dans la rame, le mec plongé dans son bouquin et qui ne lèverait les yeux pour rien au monde. Tellement que la seule chose à laquelle il pense, c'est si le héros de son livre arrivera à trouver ce qu'il est parti chercher en retournant en Papouasie, son pays d'origine.. Bref ! Mais il arrive aussi à penser à ce relou qui lit par-dessus son épaule, parce que c'est quand même super chiant de sentir une présence derrière soi ! Par contre, s'il y a une chose à laquelle il ne pense pas, c'est de descendre à la bonne station…

 

2. Le rêveur

On a toutes déjà croisé ce mec qui plane à trente mille kilomètres, loooiin sur la lune. Il a le regard vide, parce qu'il est totalement endormi. Ou alors il pense à ce qu'il aurait pu faire s'il avait gagné au Loto quand il y a joué il y a deux ans, ou à l'appartement qu'il aurait pu acheter s'il ne s'était pas fait larguer ! Bref, ce rêveur, il est bien loin de la rame toute pourrie dans laquelle il est assis ! Bah heureusement pour lui, en fait. 

 

3. Le faux-psychopathe

On a beau dire, mais on est devenues un tout petit poil parano… Le moindre sourire que l'on croise dans les transports, on les évite de peur qu'ils soient intéressés ou PIRE, qu'ils soient moqueurs, parce que l'on aurait notre maquillage qui coule, une crotte de pigeon sur le front… Bref ! Alors le mec pas trop mal, qui nous fait des petits sourires plutôt avenants, on se dit qu'il doit juste penser à notre rouge à lèvres qui a débordé. Mais en fait, c'est con, parce que lui, il se disait simplement que vous êtes canon et que la tronche que vous avez tirée quand vous avez vu le monde dans le métro, c'était plutôt craquant !

 

4. Le relou dégueu

Et il faut FORCÉMENT qu'on tombe, un jour ou l'autre, sur le mec bizarre. Oui, celui qui pue et qui se colle aux gens, histoire de faire partager sa sueur, probablement… Parce que c'est bien connu que dans le métro, on aime la proximité, alors pourquoi se priver de se coller aux basques ?? Nan on déconne, ce mec-là, c'est l'horreur, et on ne sait toujours pas ce qu'il a en tête quand il lève son bras pour attraper le HAUT de la barre ! Y en a pas assez à portée de main, peut-être ?? 

 

5. Le blasé

Dans le métro, il y a aussi le mec blasé : mais si, on l'a toutes croisé ! C'est lui qui regarde les gens avec mépris, qui soupire fort dans nos oreilles, dans notre cou, dans notre nez (suivant si on se le coltine de face ou de dos… ), bref celui qui veut crier à la terre entière qu'il a un travail éreintant, qu'il n'a pas de chance de prendre les transports, qu'il n'a pas une vie facile… Lui, il doit se dire qu'il aimerait bien une médaille pour avoir un travail et pour s'y rendre tous les jours de la semaine. Le gros chieur quoi !

 

6. Le mégalo

On a toutes déjà vu le mégalo du métro ! Lui, c'est celui qui – même si la rame entière est vide – reste debout en plein milieu, histoire d'être en face des portes. Bah oui, comment voulez-vous qu'il voit son reflet autrement ?? Les portes, c'est son Graal, parce qu'il peut faire toute la ligne à s'admirer, à se recoiffer, à tester de nouvelles attitudes… et puis, s'il s'assoit, comment les autres usagers du métro pourraient l'admirer correctement ? Debout, les pieds bien ancrés dans le sol qui colle, il se dit qu'on n'en fait plus des comme lui, qu'il est particulièrement bien fringué aujourd'hui et que sa nouvelle coupe est d'enfer. Bon, au moins, pendant ce temps il n'embête personne avec ses pectoraux sur-dimensionnés ! 

 

AP

 

Crédit Photo / Pinterest