Je VEUX un CORPS doux comme un PANDA #CrocoOut

Chaque hiver, c’est le même scénario : on traîne un maximum sous la couette, et après… bah on court pour ne pas se retrouver trop à la bourre, en zappant l’étape hydratation du corps !

Et après ? Forcément, on finit avec une peau de croco et des jambes aussi douces qu’un porc-épic en colère.

Mais cette année, on vous dit comment prévenir avant de guérir !

1. L’ennemi sournois : le calcaire

La peau de croco, ça commence dès la douche, et de façon invisible : lentement mais sûrement, le calcaire s’amuse à dessécher et irriter notre petite peau douillette.

Alors non, on ne va pas arrêter de prendre des douches, ni s’amuser à se laver comme les stars avec de l’eau minérale, mais on a mieux !

La bonne parade : au placard, son gel douche habituel, on va plutôt miser sur une version « surgras », en crème lavante ou en huile, qui préserve le film hydrolipidique et nous hydrate en même temps.

Le choix de la rédac :

Le Gel douche surgras de A-derma (11€ les 500ml) est formulé avec plus de 40 % d’émollients. En clair, c’est parti pour 24h d’hydratation !

On aimait déjà la crème LIPIKAR de La Roche-Posay, on va adorer sa version crème lavante LIPIKAR SYNDET AP+ (400 ml, 15,90€), qui réduit les sécheresses sévères et nous fait une peau de velours.

Crédit photo / Pinterest