Ce que PENSENT les HOMMES pendant un RENCARD

Si vous pensez encore que vous êtes la seule à serrer des fesses pour un premier rencard, vous allez pouvoir souffler un peu (et non, PAS par les fesses) !

Parce que les mecs aussi, ils réfléchissent à 300 à l'heure !

Et voilà ce qu'ils se disent TOUS pendant un premier rendez-vous… 

1. Le blanc

Oui, on a toutes une peur bleue du fameux blanc : le moment où le silence s'installe, où chaque seconde devient de plus en plus gênante et où on réfléchit comme jamais à un sujet, quel qu'il soit, pour y mettre fin ! Eh bien dites-vous que le Zozo en face de vous, il n'en mène pas large non plus !

Lui aussi, il a des suées froides qui dégoulinent sur son front à force de se creuser les méninges pour un sujet à relancer. Allez, comme il cravache dur, prenez les devants : brisez la glace en annonçant que le blanc devient gênant. Et rien que le fait de dire tout haut qu'un moment gênant EST gênant, ça va décrotter le rencard !

 

2. La blague de trop

Pendant le rencard, si vous faites attention au moindre truc que vous dites, à la moindre vanne ou au moindre toussotement, dites-vous que pour le bellâtre qui est assis en face de vous, c'est PAREIL ! Et que quand il tente la carte de l'humour, parce qu'il se dit que c'est généralement ce qui plaît aux femmes (ouais, il l'a même lu sur Internet!), il regrette aussitôt.

Parce qu'il se dit que la vanne sur la coiffure du serveur était de trop, qu'il va passer pour un branleur qui se la pète et se moque de tout le monde, et que vous allez le prendre pour un gros con. Donnez-lui un petit coup de pouce, le pauvre, il y met de la bonne volonté pour faire bonne impression : profitez-en pour souligner le mauvais goût vestimentaire de la gonzesse d'à côté ou la relou-attitude du mec de la table d'en face qui hurle dans son téléphone depuis 25 minutes. Et puis avouez, vous en mouriez d'envie en plus !

 

3. Le menu

On a toutes connu ce premier rendez-vous au restau, où l'on meurt d'envie de prendre le rumsteak saignant avec des frites-mayo mais où l'on se rabat sur une salade végétarienne, « pour faire bien »… Bah le Charmant en face de vous, il est confronté au même dilemme. Il a forcément envie de ce burger géant au bacon et aux frites maison mais il se dit que vous allez sûrement le prendre pour un ado qui se nourrit de fast-food et de parties de Fifa…

Pour le déculpabiliser – et aussi parce que ce rumsteak, vous en mourrez VRAIMENT d'envie – vous n'avez qu'à percer l'abcès d'office : « bon, ça te dérange si on passe l'étape du « je prends une salade parce que c'est le premier rencard » et si on passe directement à l'étape « on se fait plaisir » ? ». Déjà, ça va détendre l'atmosphère et puis il verra que vous n'êtes pas de celles qui chipotent ! Et puis son burger, il en a aussi vraiment envie ! La meilleure défense, c'est l'ATTAQUE !

 

4. La tenue

On ne va pas dire que l'on ne se prend jamais la tête pour une tenue de rencard ! Mais on peut avouer qu'on lâche souvent vite l'affaire et qu'on privilégie d'être à l'aise plutôt que d'être au top du top de notre sexy attitude. Alors c'est souvent le jean, chemisier décolleté dans le dos et baskets qui gagnent, parce qu'on préfère rester nous-même plutôt que de se ramener en tailleur et escarpins. Mais pour Zozo, même combat ! Il ne faut pas croire qu'il enfile ce qui lui passe sous la main, au contraire…

Et même une fois arrivé au bar où vous avez rendez-vous, quand il vous voit arriver, glamour mais décontractée, il se dit qu'il n'aurait jamais dû mettre cette chemise et qu'il aurait dû opter pour le polo qu'il a essayé, la 4è fois… Parce qu'il aurait voulu vous montrer qu'il est cool. Et que maintenant vous devez penser qu'il drague comme un premier de la classe. Dites-lui quand même qu'elle est cool, sa chemise, ça lui fera du bien !

 

5. La suite

Alors que vous avez à peine entamer le plat de résistance, ce que vous ne savez pas, c'est que le mec en face de vous, il est déjà en panique totale de la suite que doivent prendre les événements. Parce qu'il se sent un peu responsable de la réussite de la soirée (ahhh, ces mecs et leur ego) et qu'il se dit qu'il doit pas se foirer s'il veut vous revoir. Alors il est déjà en train de se demander ce qu'il doit faire, concrètement.

« Est-ce que je dois l'inviter à boire un verre après le restau ? Mais peut-être que ça fera trop insistant ? Est-ce que je dois lui proposer une balade, la raccompagner chez elle, lui proposer un ciné, lui proposer un verre chez moi (non, ça fait trop psychopathe-de-la-braguette, ça… ) ou lui offrir un tour en calèche ? ». Bref, le Zozo, il est pas bien, il ne sait pas quoi faire. Essayez de tâter le terrain vous-même et de lancer un « ça te dit d'aller boire un verre après ? Je connais un bar sympa pas loin d'ici ». Voilà qui devrait lui enlever une GROSSE épine du pied !

 

6. L'issue

Vous imaginez bien que si, déjà, il perd les pédales pour le verre après le restau, il est dans un sale état quand arrive la fin de la soirée… Parce qu'il ne sait, une fois de plus, pas ce qu'il doit faire. Forcément, comme c'est un mec, il s'est mis la pression tout seul, parce que c'est à lui de « mener la danse ». Oui, ça c'était au 17è siècle mon p'tit monsieur, m'enfin…

« AARRGGHHH on va bientôt partir du bar, je dois faire quoi ? L'embrasser ? J'aimerais bien mais si elle, ça colle pas de son côté ? Comment savoir que je lui plais ? Est-ce que je lui fais la bise ? Lui tape dans le dos ? Lui serre la main ? Je booke une date tout de suite pour le prochain rencard ? Oui, mais si elle, elle veut PAS me revoir ?? JE. FAIS. QUOOOIIII ? ». Heureusement que vous avez coupé court à ses souffrances en lui roulant une grosse pelle pendant qu'il réfléchissait ! Non on déconne, mais avec le bisou insistant que vous lui déposerez sur la joue, il comprendra que oui, vous voulez le revoir.

 

Quand on vous dit qu'on est TOUS à la même enseigne !

 

AP

 

Crédit Photo / Pinterest