BEAUTÉ au TOP : les DON'T de l'HIVER (pour ne pas RESSEMBLER à une CHAUSSETTE)

Oui, ça caille, ça grelotte, ça donne des envies de s’enfouir sous huit couches de pulls bien épais et de se gaver de fromage fondu jusqu’à l’arrivée du printemps.

Sauf que, à ce rythme-là, c’est mal barré pour tenir le coup jusqu’en été…

1. Glisser sa peau sous une couche épaisse de Biafine

De une, la Biafine, ça craint les UV (eh oui, même en hiver il y en a), et de deux, non, vous ne pouvez pas raisonnablement sortir de chez vous avec deux gros traits de crème blanchâtre de chaque côté du nez.

Mode de survie : les bonnes crèmes doudoune de peau, on dit oui, mais uniquement le soir sur le visage avant d’aller au lit, et sur les parties cachées du corps le jour. Sinon, bah il en existe plein des bonnes petites crèmes bien hydratantes qui ne restent pas collées sur la tronche, promis !

2. Se persuader que l’hiver, la raclette, « ça compte pas »

Oui oui oui, c’est ça… Et au printemps, quand on aura les cuissots tout gonflés et des bourrelets sur les hanches, on ira porter plainte auprès de qui ?

Mode de survie : OK, compliqué de supprimer la raclette (ou la tartiflette, ou la fondue) de notre quotidien l’hiver, et puis ce serait trop déprimant. En revanche, on dit oui aux bons petits plats de légumes, histoire d’équilibrer tout ça !

3. S’empiler des couches de vêtements informes sur le corps

Non, ce n’est pas parce qu’il fait 10°C dehors que ça vous donne une bonne excuse pour sortir vos pulls tout déformés par les nombreux hivers qu’ils ont déjà vu passer.

Mode de survie : pour garder son corps à une température acceptable, on investit dans des matières balèzes, comme le cachemire (en plus c’est tout douuuux), et de jolies bottes qui remontent bien haut sur la jambe pour faire double protection contre la bise.

4. Passer ses soirées à siroter des chocolats chauds à la crème fouettée

Oui, parce qu’un chocolat chaud sans crème fouettée, c’est un peu tristoune, non ? En tout cas, ça se verra fatalement un jour, aussi sûrement que Donald Trump est bel et bien devenu président des États-Unis…

Mode de survie : c’est l’heure de ressortir notre bonne vieille alliée minceur ET bien cocoon, à savoir.. la tisane ! On en profite pour en choisir qui nous font aussi du bien côté beauté : tisane de menthe poivrée pour faire pousser ses cheveux, tisane de bouleau pour une peau purifiée, tisane de vigne rouge pour un teint éclatant…

5. Négliger les signes de détresse de sa peau

Non, votre petite crème chouchou de l’été n’est pas faite pour vous aider à affronter le dur climat hivernal. La preuve ? Votre peau qui commence à tirailler de plus en plus, chaque matin. Ça vous parle ?

Mode de survie : vite, troquer ses crèmes légères contre des formules plus riches, et surtout ne pas oublier la crème de nuit, indispensable pour garder l’aspect velouté du teint et éviter les petites peaux qui pèlent autour du nez.

6. Arrêter toute activité physique

Oui, c’est toujours au printemps qu’on s’affole et qu’on finit par se jeter sur les premiers exercices d’abdos-fessiers venus, histoire d’essayer de rattraper le coup… mais souvent trop tard !

Mode de survie : comme de toute façon, vous savez bien, vous, que vous n’allez pas arriver à vous traîner à la salle de gym le samedi matin, on préfère opter pour des petits trucs à faire chaque jour, à la place. Comme monter les escaliers 2 à 2, marcher hyper vite pour aller prendre son bus (voire sauter un arrêt), changer la bonbonne à eau au bureau pour se faire des bras en béton, contracter tellement les fessiers en cours de journée que ça en deviendra une bonne habitude réflexe…

 

Au printemps, bombesque vous serez !

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest