Les PIRES GALÈRES des JOURS FÉRIÉS #PutainCarroufEstFerme???

Les jours fériés, évidemment c’est plutôt sympa, surtout quand ça tombe pile-poil pour se faire un week-end prolongé…

Sauf que… hé, minute, ce serait pas un poil chiant cette histoire-là, quand même ?

1. On ne peut même pas dépenser nos sous durement gagnés

Un jour entièrement libre dans la semaine, ça n’arrive pas tous les 4 matins… Sauf que, c’est sûrement un complot mené par votre banquier, mais c’est férié, donc les magasins sont, bah oui, fermés !

2. On se casse le nez chez Carrouf

Pour une fois qu’on avait le temps de faire des crêpes, paf, plus de lait ! Le sort s’acharne, on vous dit…

3. Un dimanche en pire

Attendez… personne dans la rue, magasins fermés, et demain je bosse… nan mais on se taperait pas deux fois la déprime du dimanche soir dans la semaine, nous ?!

4. Même la météo s’y met

C’est une statistique implacable et souvent vérifiée : les jours fériés, il fait moche, même en été (vous avez remarqué comme il flotte régulièrement le 14 juillet ?).

5. Tout le monde s’est barré

Pas grave, on se dit, on va se faire un apéro entre potes, pour une fois que personne ne bosse en même temps. Ah oui, mais les jours fériés, il y a une émigration mystérieuse et massive de tous vos potes en campagne ou au bord de la mer. Bande de lâcheurs !

6. On voit double sur les prix

Bon, du coup, vous aussi vous partiriez bien vous « mettre au vert », comme tout citadin qui aime à se faire croire qu’il remplit ses petits poumons pollués de bon air vert une fois de temps en temps. Ah bah non, vu les tarifs pratiqués par les moyens de transport, et l’état de notre compte en banque, c’est mort.

7. La foule des musées et des cinés

Oui, vous avez eu la lumineuse idée, comme à peu près les trois quarts de votre ville (les autres se sont déjà faits avoir, l’an dernier, et sont chez eux devant un DVD), d’aller vous plonger dans un bain de culture au musée ou au ciné.

Trois heures de queue plus tard, vous voilà errant dans les rues désertes, à divaguer sur les méfaits de la société de consommation et… oui, à prier pour retrouver votre jolie journée de travail bien réglée !

 

Allez, toutes avec nous : bannissons les jours fériés du calendrier ! Nan ??

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest