C'est SÛR, votre ENFANT ressemblera à ÇA !

Avec votre manque de bol habituel, quand il vous prendra l’envie d’enfanter, vous vous êtes déjà demandé si votre progéniture pourrait ressembler à l’un de ces spécimens envahissants qui vous horripilent au quotidien.

On vous dresse les portraits-types, histoire de savoir à quoi vous attendre !

1. Kiki le yorkshire hargneux

Mais oui, vous savez, celui qui aboie (pardon, crie, un enfant ça crie) au moindre petit mouvement suspect dans son champ visuel… Bah voilà, à tous les coups vous allez vous taper le môme chiant qui ne laissera pas vos nerfs en paix une seule minute.

Un abonnement au yoga, ça vous dit ?

2. Brad le labrador bonne pâte

C’est un peu l’enfant que tout le monde trouve sympa, il obéit sans pleurnicher, et range ses jouets à la demande. Bon, il est un peu mollasson parfois, mais on ne peut pas tout avoir, hein.

3. Pervenche le bichon princesse

C’est la petite princesse casse-couille, celle qui veut une chambre « rose Barbie » et dormir dans le château de Cendrillon avec sa collection de peluches… roses, vous vous en doutez. Bon, à la limite, pourquoi pas, mais elle a un sacré caractère pour une princesse, et peut transformer la moindre sortie au parc en caprices usants.

4. Desdémone le caniche royal

La classe ! C’est l’enfant toujours poli, toujours chic, limite qui se serait trompé d’époque en naissant (mais, Mère, que font ces étranges créatures braillardes dans ce tas de sable ?).

5. Elvis le husky déjanté

Il est tout foufou, il s’ébroue un peu partout et saute dans toutes les flaques d’eau qui passent. Bravo, vous venez d’hériter du modèle tout-terrain, qui n’a peur de rien et est suceptible de vous provoquer des mini crises cardiaques à tout moment.

6. Stan le fox-terrier snob

Bien dressé, il est aussi appelé « le chouchou », et c’est un peu celui que tous ses petits camarades vont adorer détester en classe. Pas de bol, c’est le prototype du môme je-sais-tout qui risque de vous gonfler régulièrement.

7. Danielo le boxer pot-de-colle

Hyper affectueux, voire même un peu trop, il a tendance à rester dans vos pattes (oui, bon, vos jambes) et à n’en jamais décoller.

Bref, le marmot peureux qu’il va falloir dégourdir un peu sous peine qu’il reste collé à vie ! #Tanguy

8. Corto le chow chow indomptable

Il est mignon, certes, mais il est aussi très indépendant et souvent casse-bonbons. Et pourquoi j’aurais pas le droit de faire ci ? Et pourquoi cela ? A renvoyer illico vers son géniteur avant de céder à ses pulsions de meurtre.

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest