Seriez-vous MARIÉE dans l'ANNÉE ? #Revelation !

Oui, on sait, la fin de l’année c’est dans à peine 2 mois…

Bah du coup, va falloir vous presser, hein, si vous voulez avoir la bague au doigt d’ici le 31 décembre !

Enfin, seulement si notre petit test révèle que vous êtes prête, alors que vous ne le saviez même pas…

1. Oui, si… Vous êtes une vraie tête en l’air

Parce que bon, pour pouvoir se dire oui d’ici la fin décembre, il faut quand même avoir une petite dose d’inconscience, et un bon côté « je m’en foutiste » : en même temps, c’est pratique, un mariage en catimini à la mairie et c’est réglé !

2. Non si… Vous attendez ce jour depuis votre naissance (ou presque)

Oui, vous avez planifié le jour de vos noces depuis à peu près le jour où vous avez réussi à convaincre votre petit cousin de vous servir de « fiancé » pour des essayages d’avancée nuptiale dans l’allée du jardin (bon, vous l’avez peut-être menacé de lui filer un coup de pelle pour qu’il coopère, c’est vrai).

Du coup, si vous n’avez pas le traiteur booké, la robe parfaite et le les cartons d’invitation déjà imprimés, on vous connaît, vous allez trop stresser. Passez votre tour pour cette année !

3. Oui, si… Vous avez trouvé le bon !

Quoi, on ne l’avait pas précisé ? Pour se marier, il faut quand même, au préalable, avoir recueilli le consentement de l’autre, celui qui partage votre vie, votre Mr Barbu à vous, votre âme sœur quoi.

On sait, ça complique légèrement les choses, mais avec une bonne stratégie, ça peut passer : un bon stock de vodka, et un complice costaud, et voilà le travail !

4. Non, si… vous vous connaissez depuis 15 jours

Oui, vous vous êtes probablement persuadée que cette fois, c’est sûr de sûr, c’est LE bon, d’ailleurs il aime la glace chocolat-caramel, pile-poil comme vous (si c’est pas un signe, ça!).

Tout doux… Armez-vous de courage, il va falloir patienter légèrement avant de vous passer la bague au doigt, à moins que vous ne souhaitiez remonter les stats des taux de divorce, mais bon ça c’est vous qui voyez hein !

5. Oui, si… vous vous en fichez bien, de la robe !

De toute façon, tout ce qui compte, c’est de vivre le grand amouuuuuuur avec votre Johnny, et vous mettre une robe blanche meringuée froufroutante, vous vous en fichez royalement, voire ça vous gonfle carrément.

Alors là, on dit oui, foncez !

Bah, vous êtes encore là ?

6. Non, si… vous avez déjà la robe, en fait

Vous avez la robe retouchée et sous housse dans l’armoire, le traiteur et le menu sélectionné de A à Z, le bouquet réservé chez la fleuriste, les alliances, le lieu, la déco, les bans prêts à être publiés à la mairie…

Euh… Attention, le premier venu prêt à accepter votre main, ce n’est pas forcément le bon !

 

Bon, la prochaine fois que vous finissez la bouteille de champ’ et qu’on vous sort « mariée dans l’année ! », réfléchissez bien !

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest