La FELLATION me DÉGOÛTE : c'est GRAVE, Docteur ? #BerkBerkBerk

L’une des pratiques sexuelles censée être ultra excitante chez les autres, bah chez vous, ça se traduit plutôt par une expérience qui vous file vaguement la nausée et vous coupe toute libido…

Mais alors, c’est grave, docteur ?

1. La bête velue

Oui, c’est comme ça, vous bloquez sur les poils de Charmant : vous n’y pouvez rien, si vous les éradiquez sur votre propre corps à coups de cire chaude, ce n’est pas pour vous jeter sur ceux des autres, hein. Encore moins près de votre bouche !

Notre ordonnance sexo : envoyer zozo chez l’esthéticienne. Nan ?

2. Un sens poussé de la maniaquerie

Votre petit côté « Bree Van de Kamp » a curieusement tendance à ressortir dès que zozo s’approche de vous sans s’être soigneusement rincé l’engin au préalable. Du coup, forcément, à imaginer toutes les micro-bactéries qui pourraient se nicher là-dedans, bah ça vous donne surtout envie de sortir votre désinfectant au Javel et à le pschitter sur la chose (mais non Mamourt, c’est pour ton bien j’te dis !).

Notre ordonnance sexo : l’asperger de gel antibactérien ? Ou sinon, pratiquer sous une douche bien chaude, avec décapage au savon obligatoire.

3. Une tendance à la parano

C’est plus fort que vous : dès que vous vous lancez, vous ne pouvez pas vous empêcher de laisser votre esprit vagabonder, et vous finissez immanquablement par voir des choses bizarres… Ce grain de beauté sur sa cuisse, là, ce serait pas un vilain mélanome qui attaquerait sournoisement votre homme ? Alors, oui, ça vous arrête tout de suite dans votre élan, et vous êtes incapable d’aller plus loin.

Notre ordonnance sexo : euh… fermer les yeux ? Sinon, arrêter d’aller sur doctissimo, aussi.

4. Une nette préférence pour les sushis

Évidemment, si l’engin de Monsieur avait été un sushi joliment présenté (ou une part de pizza appétissante, vous n’êtes pas contre non plus), ça vous aurait grandement aidée. Seulement, même vu de très loin, ça vous rappelle surtout ce fameux barbecue où vous aviez ingurgité des merguez pas assez cuites et aviez eu une intoxication alimentaire sévère… Bah oui, ça n’aide pas.

Notre ordonnance sexo : visualiser un sushi à la place de l’engin en question. Et prier pour que ça marche.

5. Un manque d’entraînement

C’est pas que vous n’avez pas envie, c’est juste que vous ne savez pas trop bien comment l’engin fonctionne… Alors bah, vous y allez à reculons !

Notre ordonnance sexo : vous lancer sans vous prendre la tête. Si ça vous plaît, tant mieux, sinon, bah tant pis !

6. Un ennui certain

Votre truc à vous, c’est surtout la brouette japonaise inversée, ou alors l’étoile de mer. En tout cas, vous trouvez ça bien plus marrant à faire que vous activer pendant 10 minutes à faire grosso modo le même geste.

Notre ordonnance sexo : éclatez-vous, c’est bien le principal !

 

Et si rien ne marche… bah pourquoi vous forcer ?

Crédit photo / Pinterest