Tu es une VRAIE PARISIENNE quand…

Être une vraie Parisienne, ce n’est pas avoir le chic à la française, s’enfiler dix-croissants par semaine ou fumer trois paquets de clopes par jour…

Être estampillée « Parisienne » c’est avoir vécu une petite succession de phénomènes incroyablement étranges dans sa vie…

Observez et cochez…

1. Le pigeon fou

Eh oui, les pigeons ne sont pas des chauves-souris… Ils ne sont pas du tout précis dans leur trajectoire.

Et l’on devient parisienne lorsqu’on s’en est pris un en pleine face lorsqu’il s’envolait.

Ça fait quoi ? C’est mou et c’est tiède.

2. Les joies du vomi

Il faut également avoir vu au moins trois personnes vomir dans le métro en laissant tout le monde dans une indifférence froide.

Ce qui fait qu’un radar anti-vomi nous a poussé sur la tête et qu’on les repère TOUS dans la rue !

3. L’écharpe coincée

Il faut avoir fait tout un parcours de métro avec son écharpe coincée dans la porte.

Et avoir prié dans sa tête pour que l’on n’ait pas la tête coupée.

4. L’insulte illégitime

Vous avez également insulté tout à fait gratuitement quelqu’un qui descendez trop lentement du métro, de l’escalator ou du trottoir…

5. La drague

Vous avez déjà dragué un agent RATP en faisant la non-parisienne pour ne pas vous prendre une amende parce que vous aviez en fait sauté le tourniquet.

6. Le mytho

Vous avez également fait croire que vous aviez un métier très puissant dans la mode pour rentrer dans un club select.

Sauf que vous avez poussé le mytho jusqu’au bout de la nuit et que dans le répertoire de certains, vous vous appelez toujours « Pétra de chez Vogue ».

7. Le saut en longueur

Vous avez déjà couru très vite en entendant la sonnerie de fermeture des portes de métro, puis vous avez sauté dans la foule de gens amassés à l’intérieur pour vous faire une place et ne surtout pas attendre une minute de plus le prochain métro.

Reflexe fou de parisien.

 

Crédit Photo / Pinterest