Ces TRUCS que seules les SŒURS peuvent COMPRENDRE

Les batailles d’oreiller, les crêpages de chignons pour un bonbon volé et les disputes pour le programme télé du dimanche soir, ça vous parle ?

Pas étonnant, vous avez des sœurs !

Et, entre deux vacheries, il y a quand même quelques petits trucs que seules vous pouvez comprendre…

1. Le planning de la salle de bain

Avec vos sœurs, vous vous étiez lancées dans une guerre sans merci quand il s'agissait de l'occupation de la salle de bain, le matin. Parce que si vous aviez le malheur de vous lever trois minutes plus tard que prévu, votre tour était passé et vous n'aviez plus le temps de vous crêper les cheveux et d'appliquer votre khôl noir…

Alors une fois vous vous êtes carrément levée dans la nuit pour aller désactiver le réveil de votre sœur, qui avait tenté de le mettre 10 minutes avant le vôtre. Juste pour pouvoir vous passer sous le nez. Oui, la préparation pour aller au collège était plus importante que toute morale ! No rules, c'était votre réputation ENTIÈRE qui était en jeu !

 

2. Le recyclage des fringues

Petite, on n'avait pas vraiment le choix que de récupérer les fringues de notre grande sœur… Sauf que ce que notre Maman n'a jamais voulu comprendre, c'est qu'il y avait des générations entières entre nous ! Et que donc, le patte d'eph en velours mauve qui était à tomber de style à l'époque de notre sœur aînée était juste à tomber d'horreur quand est arrivé notre tour !

Et si, parfois, on était contentes de récupérer ENFIN ce joli béret imitation peau de dalmatien, parce qu'on louchait dessus depuis des années et qu'on l'admirait sur la tête de notre idole de sœur, on s'est en fait rendu compte que tout n'était qu'arnaque : notre sœur, elle savait jouer sur son influence de « grande » pour nous refiler ses daubes et s'en faire racheter des neuves par Maman !

 

3. Les excuses bidon

Il nous est déjà toutes arrivées de vouloir sortir alors qu'on n'en avait pas la permission… Et c'est bien là qu'on a été contentes d'avoir une sœur ! Quand votre frère vous avait dit que « jamais de la vie », votre sœur elle a accepté de vous couvrir plus d'une fois pour que vous puissiez vous échapper pour aller jouer à Mario Kart chez votre petit ami Kévin et ses frères ou, plus tard, pour aller danser toute la nuit.

Bon, il était inévitable que vous y laissiez quelques plumes : que ce soit votre collection de cartes postales de Billy Crawford ou vos plus beaux Pin's, la couverture entre sœurs n'était jamais vraiment gratuite… Vous avez, plus d'une fois, dû sacrifier votre top préféré ou votre tour de salle de bain…

 

4. Le piquage de soutif

Même quand vous arriviez à planquer vos fringues du mieux que vous pouviez, votre sœur arrivait toujours à tomber dessus dès que vous aviez le dos tourné, pour vous les piquer… Et ça valait pour vos dernières fringues achetées ou toutes nouvelles chaussures !

C'est comme cette fois où, vous aviez cherché votre nouveau pantalon taille haute dans toute la maison, et que vous avez grillé votre sœur avec dans la cour de l'école…

 

5. Le chouchoutage de la petite dernière

Qu'on soit l'aînée ou la petite dernière, on a dû faire face à ce phénomène : le chouchoutage de la petite dernière. Parce que quand on était la grande sœur, il fallait toujours s'occuper de ce parasite qui nous collait partout, lui prêter nos fringues et « être gentille avec elle, parce qu'elle est petite »… Tu parles !

Parce que la « petite », elle ne se gênait pas pour nous faire des coups bas : quand on refusait de lui prêter notre gloss à l'abricot ou de l'amener avec nous à la boum de Samantha, elle arrivait toujours à se venger pour arriver à ses fins… Et puis, « elle est petite », alors FORCEMENT elle ne ment jamais… 

 

AP

 

Crédit Photo / Pinterest

par