Est-ce que les HOMMES préfèrent les CHIEUSES ?

Vous essayez de faire des efforts de dingue pour ne pas être trop relou avec votre homme ou vos amis et puis finalement, quand une pimbêche vient faire son cinéma, ils bavent tous devant et se bousculent pour lui apporter verre d’eau, ombrelle et macarons…

Non mais en fait les cocos, vous préférez les chieuses ?

Ah bah fallait le dire, ça va être beaucoup plus simple de séduire !

 

 

1. Tous des bébés !

Il y a un truc que l’on retrouve chez de nombreux zozo : l’envie d’être (plus ou moins) materné…

Ça joue le grand, ça drague, ça se prend pour un gros costaud mais dans le fond, ça ne sait pas se moucher tout seul ou survivre à un rhume sans l’aide d’une bonne fée.

Du coup, ce côté que l’on appelle « chieuse » finit par ressortir en nous parce qu’ils le veulent bien ! « Comment je fais pour faire ci ? », « Tu crois que je devrais faire plutôt ça ? » alors ils s’habituent à ce qu’on leur dise quoi faire.

 

 

2. Le faux agacement

Charmant aime pester contre notre sale caractère et notre envie de tout contrôler… Mais dans le fond, il se régale de n’avoir pas à tout gérer.

Et si jamais il vous prend vraiment la tête : laissez-le tout chapoter ! Du mouchoir à ramasser par terre, au coup de fil à passer chez le plombier en passant par l’organisation de la soirée d’anniversaire de sa sœur.

Ah bah lui aussi il va devenir chieur et mieux comprendre pourquoi !

 

 

3. La fougue amoureuse

C’est vrai que dans un couple, un petit côté chieuse donne du rebondissement. Parfois, on a peur de s’encrouter dans une routine terne et on cherche à ce qu’il y ait bataille pour mieux retourner au calme.

Du coup, avec une chieuse, en s’engueule, mais on se réconcilie… Et c’est surtout pour ça que ça leur plait. Avoir l’impression de contrôler la réconciliation et devoir faire des efforts pour se séduire à nouveau est très excitant.

 

 

4. Chieur partagé

Attention tout de même à ne pas tomber dans les clichés que l’on veut bien nous servir : votre amie à l’air d’être une vraie petite peste avec son homme ? Mais elle devient peut-être une adorable compagne une fois les regards des autres disparus.

De même, Zozo peut s’avérer très chiant aussi ! C’est pourquoi les couple se renvoient souvent la balle : un jour, un chieur.

Lorsque l’on voit une femme lancer des piques à Zozo, et que lui, reste complètement gaga, c’est peut-être parce que la veille, c’est lui qui lui en a fait durement baver.

 

 

5. Le jeu de la chieuse

Il y a un petit truc dans les personnalités que l’on considère comme chiantes qui attire : c’est le jeu. Un homme peut être piqué, intrigué face une petite peste qui lui résiste et le titille.

Ce jeu est certes marrant un temps, mais devient très vite insupportable. Imaginez que tous les matins Zozo fasse du boudin parce que vous avez oublié le sucre dans son café : on aurait juste envie de lui jeter son café à la tronche.

Le côté chieur a donc ses limites. Il est charmant lorsqu’il est subtil et surtout, plutôt amusant mais jamais lorsqu’il est mauvais.

 

Verdict ? Pour être une bonne chieuse, soyez une chieuse marrante !

 

LP.

 

Crédit Photo : Pinterest