10 PENSÉES de CELLES qui TENTENT de FAIRE DU SPORT

Eh oui, c'est l'heure de se (re)mettre au sport ! Après avoir repoussé l'échéance six mois, deux semaines et huit heures, vous n'avez plus le choix : il faut s'y mettre !

On sait bien que c'est jamais très fun de se remettre dans le bain… enfin... c'est même carrément pas drôle !

Pour vous booster, on va vous prouver qu'on est toutes pareilles face à l'obstacle du gainage et des squats, et on va vous dire tout fort ce qu'on pense toutes tout bas quand on tente de faire du sport !

 

1. Je dois m'acheter une nouvelle tenue

Bah oui, c'est juste la base ! On peut pas se remettre au sport avec les baskets miteuses et le jogging difforme qu'on avait en cours de lancer de javelot en 6è ! Alors on se voit déjà avec les dernières Nike, et un ensemble brassière-legging ultra moulant et ultra coloré, comme les coachs sur Instagram. Mais quand on arrive dans le magasin et qu'on essaye la tenue, bizarrement, avec nos petits bourrelets la brassière, elle est beaucoup moins canon, et notre culotte se retrouve moulée-de-la-mort dans ce legging beaucoup trop serré…

 

 

2. Je me mets au régime et me fais un planning pour mes sessions

On a toutes cet élan de motivation aussi incroyable…qu'éphémère ! Parce que c'est bien beau de se prévoir du sport tous les jours, mais qu'on a pas que ça à faire (on a un travail, nous!) et qu'en plus, se mettre aux brocolis et aux pois cassés, c'est bien marrant, mais les pizzas et le chocolat, eux, ils ne nous ont jamais laissé tomber ! Alors les abandonner lâchement, comme ça, d'un coup, c'est pas très classe quand même…

 

 

3. Bon, là, il pleut, j'irai courir demain

On veut bien se mettre au sport et aller (ou essayer d'aller) courir régulièrement ! Mais le truc c'est que quand il commence à pleuvoir, peut-être que ça pourrait se transformer en violent orage et en giga tempête… Et tout le monde sait qu'en cas de typhon, il est déconseillé de sortir ! Donc, pour éviter toute situation délicate, il vaut mieux ne pas prendre de risque et rester à la maison aujourd'hui. On a encore des dizaines de jours pour aller courir…

 

 

4. J'ai fait 10 squats et 15 abdos, je peux aller chez Burger King pour fêter ça

Quand vous rentrez de votre jogging (de 15 minutes…) et que vous voyez vos tomates et céleri dans le frigo, vous vous dites que, après l'effort que vous venez de fournir, vous avez bien mérité ce bon gros cheesecake aux caramel et spéculoos ! Bah oui, faut bien que vos efforts servent à équilibrer la balance !

 

 

5. Je vais commencer dans mon salon et quand je serai canon j'irai à la salle de sport

Pas question de se rabouler à la salle de sport dans cet état ! Dès la neuvième seconde de gainage, vous êtes déjà rouge éclarlate-fluorescent et vous suez à grosses gouttes, essoufflées comme une otarie qui achèverait le marathon de New-York ! Alors vaut mieux passer le cap de la reprise seule, chez nous, et arriver à la salle de sport comme une fleur, dans quelques mois (années??) quand on sera au top du top !

 

 

6. Je vais avoir un corps de FOU

Quand vous partez faire votre jogging, votre cerveau se vide et il ne vous reste plus qu'une phrase en tête : je vais être CA-NON ! Vous vous voyez déjà poster des photos ultra healthy de vous en brassière et mini-short de sport sur Instagram, transpirantes (mais pas trop, juste assez pour être sexy), avec une peau hâlée à faire pâlir Michelle Obama ! Bref, vous vous y voyez carrément !

 

 

7. Bon, là j'ai mes règles, j'irai courir demain

Oui, on a un planning à tenir, mais là, c'est vraiment un cas de force majeure, parce que comme on a nos règles et que c'est la nature qui le veut, on ne peut pas vraiment aller contre… Ces crampes de notre utérus sont là pour nous rappeler qu'il vaut mieux écouter son corps ! On va donc rester au chaud, sous notre plaid en pilou-pilou, avec notre paquet de Célébrations (oui, il faut bien compenser cette douleur, là...). On a encore des centaines de jours pour aller courir…

 

 

8. Je vais peut-être rencontrer un mec à la salle de sport…et on ira courir avec nos enfants le dimanche matin, avant le brunch !

Oui parce que la salle de sport, c'est aussi des rencontres ! Et par rencontre, on pense rarement à une nouvelle copine de sport ou à un potentiel futur podologue ! On pense surtout au beau prof ruisselant en marcel moulant, avec ses beaux muscles et ses cuisses musclées…

 

 

9. Bon, là c'est mon anniversaire, j'irai courir demain

Oui alors faire du sport c'est bien, mais un anniversaire ça n'arrive qu'une fois par an, on peut bien faire une petite entorse ce jour-là ! C'est quand même un jour spécial, et on ne va pas refuser la soirée raclette-vin-gros-gâteau-à-la-crème que nos amis nous ont proposés ! On a un cœur, nous, quand même ! Et puis, on a encore des centaines de milliers de jours pour aller courir... 

 

 

10. Nan sérieux, j'ai pas tant besoin que ça de faire du sport…

Bon, au bout de plusieurs tentatives et de sessions de courbatures intenses qui nous ont valu de ne plus nous déplacer pendant 48h, forcément, on se remet en question : est-ce que j'ai VRAIMENT besoin de faire du sport ? Quand on y regarde de plus près, ces bourrelets, là, on les voit à peine ! Je vais faire plus attention à ce que je mange et ça suffira !

Eh oui, quand on vous dit que vous n'êtes pas les seules…

AP

 

Crédit Photo / Pinterest