POURQUOI il FAUT être FÉMINISTE ?

Féministe, féministe… On entend certaines personnes user de ce terme à tout va sans savoir vraiment ce que cela signifie !

Petit cours de rattrapage : déjà, au XIXe siècle, période durant laquelle le terme s’est développé, il y avait plusieurs courants féministes (allant de la féministe pro-maternel, à la féministe anti-famille en passant par la féministe super-chrétienne !)

La « combat » féministe n’a jamais été un combat de la femme CONTRE les hommes mais bien un combat de demande de droits et d’égalité AVEC les hommes. D’ailleurs, la gente masculine se déclare également féministe, c’est-à-dire, pour l’égalité entre hommes et femmes. Tout simplement.

En tout cas, côté vie perso, c’est beaucoup mieux d’être féministe, la preuve.

1. On peut trainer dans le canap’ en jogging avec une bière et son mec.

 

2. Un mec féministe va séduire 99,9% des femmes grâce à son ouverture d’esprit et va être, du coup, le plus canon de la soirée.

3. Une nana féministe va passer pour nettement moins tartignole que Bérangère la mégère qui ne jure que par ses problèmes d’allaitement et de mari qui ne sait pas passer le balai.

 

4. Ça permet de ne pas mourir de fatigue parce qu’on se dit qu’il faut absolument TOUT faire. Non on fait juste moitié moitié avec son Charmant.

5. Cela nous rend plus brillante parce que, sans se poser de question, on se place à l’égal de n’importe qui pour prétendre à un poste, et ça en jette.

 

6. Ça fait plaisir à notre grand-mère qui est heureuse de nous entendre dire qu’on ne veut pas se marier et qu’on veut être financièrement indépendante.

7. Ça fait chier notre grand-tante aigrie qui a des principes aussi vieux que son chignon, et c’est notre petit plaisir en repas de famille.

 

8. Ça permet de vivre comme bon nous semble, de mettre une minijupe un jour et de grosses baskets pourries le lendemain sans avoir à se demander si l’on trop ou trop peu féminine.

 

LP.

 

Crédit Photo : Pinterest