6 BONNES raisons de ne PAS se mettre au SPORT

Franchement, se mettre au sport, c’est une folie non ? Ça fait mal, ça fait transpirer, ça fait des courbatures et des cheveux emmêlés…

Impossible ! Le sport, c’est la mort.

 

 

 

 

1. Les entorses à répétition

Au bout de la cinquième entorse faite en descendant un trottoir, j’ai regardé ma kiné insistante sur le fait que je devais muscler mon flasque corps et je lui ai dit : « Franchement, faire du sport ? Je descends un escalier, je me vautre ; je descends un trottoir, je glisse sur une feuille, je me vautre ; je fais cuire des pâtes, je finis brûlée au dixième degré et je me vautre en glissant sur l’eau de cuisson. »

Elle m’a dit d’accord, vous vous êtes un cas désespéré.

2. La transpiration

Je ne peux pas transpirer abondamment. Les gouttes de transpiration dans les yeux, ça pique, et on ne voit plus rien. Et après, quand un ballon de basket vous arrive en pleine face, vous ne le voyez pas. Et vous faites éclater le nez.

Quoi, ça arrive bien à tout le monde ?

 [SAUT_PAGE]

 

 

 

 

3. Le jogging

Alors ça ! JAMAIS ! Vous vous rappelez des pyjamas mous et pendants que l’on portait enfant et qui rimaient avec journée de grippe et de vomi ?

Eh bah quand j’en vois un, ça me fait pareil. Nausées, maux de tête, mine chagrin… Quatre fois pire que de ne pas faire de sport.

4. Le poids repris

Faire du sport est le pire ennemi d’un régime… Vous êtes toute contente, cela fait trois semaines que vous avez bien fait vos abdos tous les jours, que votre ventre est tout joli et que vos cuisses sont bien fermes…. Et bim ! A peine arrêté le sport que tout se ramollit et semble deux fois plus flasque !

Le sport, c’est la grosse arnaque.

 [SAUT_PAGE]

 

 

 

 

5. L’âge

J’ai un credo… « Plus tard je commencerai le sport, plus tard mon corps aura besoin de sport. »

Si l’on se met au sport à vingt ans, on devra faire éternellement du sport sous peine de récupérer un corps de poulpe mort.

Alors que si on s’y met à 50 ans, les effets seront quatre fois plus dingues et on aura un corps de folie comparé aux autres cinquantenaires !

Malin non ?

6. Le rendez-vous des sportifs

Vous avez déjà la sale tête « saut du lit » et décidez de vous fagoter comme un sac pour aller courir au parc. Mais en plus, il faut que vous croisiez tous les autres sportifs du quartier.

Bizarrement, eux, ils ne sont ni rouges, ni transpirants et ne soufflent pas comme des mufles en rut. Et puis au bout de trois footings, ils vous saluent.

Imaginez sociabiliser avec des gens alors que vous ressemblez à une folle suffocante et suintante… Strictement inconcevable.

 

Plutôt mourir d’une crise cardiaque !

 

Léa Philippe

Crédit Photo : Pinterest