QUI êtes-vous face à la SOLITUDE ?

La solitude en dit long sur nous, elle nous permet d’être là, entière, une et unique.

Mais du même coup, elle nous fait pas mal flipper aussi ! Angoisses, doutes et questionnements sont parfois les vilains invités de nos moments de solitude…

Comment faire pour que ces moments de solitude soient heureux ?

 

 

 

1. Choisir sa solitude

Lorsque la solitude nous est imposée, on est vachement triste. On VEUT de la compagnie, on veut parler, on ne veut pas avoir à s’occuper de nous, on veut s’oublier…

Dans ce cas, on focalise sur notre mécontentement, on angoisse, on pleure, bref, c’est la cata. Bon, on respire un grand coup dans un petit pot d’huile essentielle de lavande (ça déstresse grave) et on se recentre.

Oui vous êtes seule, non ce n’est pas grave, au contraire, c’est même génial. Si si, génial ! Il suffit de transformer la solitude subie en solitude choisie et de se dire « Chouette ! Une soirée pour moi seule, je vais avoir le temps de faire ça, ça et ça » plutôt que « Oh nan, je suis toute seule ce soir, ça va être trop triste… »

On pense à sa cousine, sa tante ou son amie qui est un vrai loup solitaire et a une vie tellement classe. On comprend pourquoi elle vit si bien : passion qu’elle exerce seule, moment de détente et de méditation, soin de soi, sport, livres, films… Tant de choses qui remplissent sa vie et son univers et qui font qu’elle n’a pas besoin de s’entourer perpétuellement.

 

 

 

2. Être un bon loup solitaire

Il faut « imiter » les personnes solitaires et heureuses, en développant nos activités seule. Apprendre à s’occuper est un sport ! Au début, on se force un peu, on n’a pas envie, on trouve ça bizarre et puis au bout de quelques temps, ça devient hyper naturel, même vital.

Développez votre côté artistique et « forcez-vous » un peu… Dessin, écriture, peinture au moins une heure quand vous êtes seule !

Concoctez-vous des petits plats ultra sains et bons : se faire du bien n’est pas réservé qu’aux couples !

Prenez soin de vous, de votre corps, de vos cheveux, bref, sentez-vous bien dans votre peau et dans votre tête. Vous verrez, ça marche et on se sent super fière de soi après.

 

 

 

3. Prendre confiance dans la solitude

S’épanouir seule est très important pour prendre confiance. Vos solidifierez votre personnalité et pourrez avancer sans crainte dans la vie : que peut-il vous arriver de difficile si seule, vous arrivez à vous en sortir ?

Même toujours entourée, il est important de s’accorder des moments seule, pour se retrouver, se reconnecter avec soi-même, et ne pas être aspirée par les autres.

Vous gagnerez en sérénité et saurez où vous souhaitez aller. Se poser avec soi-même permet aussi d’arrêter le temps, de réfléchir, de prendre les chemins que l’on souhaite vraiment.

 

 

 

4. Créer une solitude heureuse

Il ne s’agit pas d’être égoïste, bien au contraire, mais d’être pleinement épanouie. Travailler sa solitude, la choyer et se faire du bien vous permettra d’être beaucoup plus ouverte aux autres.

Plus disponible, plus posée, moins inquiète, vous deviendrez l’amie, et l’amante rêvée.

Celle que l’on appelle pour demander conseil, celle que l’on regarde avec passion pour son charme envoutant, celle que l’on invite en vacances car elle n’est pas casse-c***…

Bref, celle qui inspire confiance.

 

 

 

5. Vivez la liberté

Votre solitude doit rimer avec liberté. Sentez comme seule, chez vous, vous êtes unique, libre et bien vivante. Profitez de vous pleinement, de votre vie, du fait d’être là, tout simplement.

Travaillez ce sentiment de liberté, pour vous élever, pour glisser sur la vie avec bonheur en vous sentant entière.

Ce n’est pas parce que vous êtes physiquement seule, que vous êtes isolée. Autour, il y a des milliers de solitaires, votre liberté vous apprendra à vous reconnecter avec les gens.

 

Tout un programme !

 

LP.

Crédit Photo : Pinterest