Faut-il se FOUTRE A POIL sur INSTAGRAM ?

Vous avez bien sûr vu les courbes chaloupées de Kim Kardashian, qui a vu d’autres tonnes de courbes chaloupées débarquer sur Instagram et là on s’est dit : mais que se passe-t-il ? Des envies de printemps à tel point qu’on doit tous se foutre à poil ? Une fierté inconditionnée pour son corps et son nouveau régime minceur ? LE nouveau selfie à la mode ?

Alors on s’est demandé si on devait se foutre à poil sur Instagram…

Verdict.

1. Si l’on a une belle salle de bain

Foutez-vous à poils si vous avez une salle de bain tout en marbre, sinon, ça ne fait pas ressortir votre autobronzant.

2. Si l’on est bien épilée

Manifestement il ne faut pas avoir un poil sur le caillou… Mesdames au naturel, vous ne serez pas admise dans le club des « meuf à poil » d’Instagram…

3. Si l’on a des yeux de biche

Bien sûr, calmez le jeu du selfie à poil en ayant des yeux de biche effarouchée, pour faire genre « Oops, j’ai mal cadré ma photo et j’étais nue ! »

4. Adorez votre corps

Oui, il faut que vous aimiez tellement passionnément votre corps qu’il est impossible de le garder pour vous.

5. Lissez vos bourrelets

Bien sûr, prenez une pause qui vous étire tellement que vos rondeurs seront aplaties.

6. Défendez une cause

Vous n’allez pas dire que vous adorez votre corps, mais vous allez dire que vous défendez le droit des femmes. Oui c’est un peu alambiqué, mais ça passe.

7. Répondez violemment aux réfractaires

Ensuite, quand deux ou trois zinzins vous auront dit que « bouh c’est nul de se mettre à poil », répondez sans humour et avec une haine extrême : « Je suis une super bombasse, j’adore mon corps, et espèce de grosse jalouse, va ravaler ta cellulite. »

 

Sinon, continuez de poster des photos de chatons sur Instagram, c’est sympa aussi…