Les STRATÉGIES pour BIEN dormir avec un HOMME

Avouez-le, vous dormez super mal dès qu’un intrus se pointe dans votre lit. Trop chaud, trop tassés, plus de couette…

Il faut impérativement que cela cesse.

 

 

 

 

1. Le challenge du bras

Dormir avec un homme est très dangereux. Vous pouvez y laisser votre bras. Mais si ! Ne vous êtes-vous pas déjà réveillée le bras mou et à moitié mort ? L’enfer. Il faut donc absolument se protéger de tout écrasement nuisible. Pour cela, assurez-vous que zozo n’a ni sa tête, ni sa jambe de posée sur un de vos membres. Vous pouvez tolérer un bras posé sur votre dos ou une tête au creux de votre aisselle. Voilà… Danger neutralisé.

 

 

 

 

2. Le torticolis évité

Oh tiens, et si on se lovait sur l’épaule de monsieur pour dormir comme dans les films ? FOLIE malheureuse ! Vous ne tenez donc pas à votre cou ? Une nuit passée en lévitation sur son épaule et vous voilà coincée pour trois jour. Non non non, trêve de romantisme, pensons à notre santé. Si vraiment vous tenez à dormir comme deux amoureux, optez pour un coussin que vous calerez sur son épaule avant de vous endormir, sinon, c’est le drame assuré.

 

 

 

 

3. Le combat de couette

Combien de jeunes femmes ont été retrouvées grelotantes de froid après une nuit passée avec un homme mangeur de couette… Pour ne pas vous retrouver frigorifiée en pleine nuit, bordez-vous. Un petit boudin de couette bien calé sous votre dos, et zozo ne vous aura pas !

 

 

 

 

4. L’attaque de cheveux

Geste fatal à ne pas faire : le lancé de cheveux vers l’arrière. Cela lui fera l’effet d’un balais-dreadlocks (vous voyez, le balais gris pour laver le sol ?) qui tente de l’étouffer. Point très glamour.

 

 

 

 

5. La suffocation de l’amant

Après un câlin crapuleux, vous le laissez s’endormir paisiblement sur vous. Au début, vous êtes bien. Au début… Bientôt, panique et suffocation vont arriver. Vous aurez un mal fou à vous dépêtrer de sa carcasse ronflante et penserez un instant que vous allez étouffer. Après un câlin, on se glisse sur le côté gentiment pour qu’il tombe de l’autre. Sauvé.

 

Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles.

 

Léa Philippe

Crédit Photo : Pinterest