RÉCAP sur les PRODUITS de beauté à RISQUES

On a beaucoup parlé récemment des produits pour bébé qui contiennent encore trop d'ingrédients jugés à risque pour la santé.

Mais ces même ingrédients nocifs se retrouvent également dans nos produits de beauté, que nous utilisons au quotidien...

Alors, quest-ce qui est à risque et qu'est-ce qui est sans danger ? On fait le point.

 

 

1. Une réglementation bien encadrée

Avant tout, il est important de savoir que la réglementation sur les produits de soin est strictement encadrée par le Règlement européen Cosmétiques. Avec les avancées de la recherche, certains ingrédients peuvent être éliminés des compositions s'ils sont jugés comme dangereux pour la santé. Souvenez-vous des parabens...

2. A surveiller de près : les perturbateurs endocriniens

Ce sont ces composés qui peuvent avoir un impact sur notre santé de différentes façons : sur notre fertilité, sur les maladies thyroïdiennes, sur les cancers du sein ou de la prostate... Bref, ils sont liés aux hormones dont ils peuvent brouiller le message et perturber ainsi le bon fonctionnement de notre organisme. Le hic, c'es qu'on en retrouve aussi bien dans les matières plastiques que dans les désinfectants et les cosmétiques... Une liste exhaustive est répertoriée ici.

 

 

3. Faire confiance aux fabricants de cosmétiques ?

En règle générale, les marques ont tout intérêt à proposer des produits sûrs à leurs consommateurs... Et lorsqu'une substance fait polémique, elle est le plus souvent retirée des compositions. C'est le cas notamment des phtalates, dont on a beaucoup entendu parler et qui est aujourd'hui banni de nombreux produits.

4. Quelles sont les substances à éviter ?

C'est là qu'il faut s'armer d'une loupe et d'une liste des composés potentiellement dangereux : 

- diéthylphtalate

- butylparaben

- propylparaben

- triclosan

- BHA

- méthylisothiazolinone

 

 

4. Quid du bio ?

Face à toutes ces polémiques, on est tenté de se tourner vers le bio... Et il est vrai que le bio a de nets avantages de ce côté-là. Il faut toutefois rester prudent, car qui dit bio ne dit pas forcément sans danger : certaines plantes aussi peuvent être allergisantes par exemple.

 

Crédit photo / Pinterest