Et MERDE, je suis une BOBO

Bobo-bio, bobo-écolo, bobo-mes-couill***… Ah vous en avez entendu des sobriquets pour désigner les « bobo » !

Mais en fait, dans le fond… Vous trouvez qu’un mode de vie « bobo », c’est plutôt bien, et plutôt sympa, et plutôt pas trop con…

Bref vous êtes une « bobo » et c’est vachement cool et vous faites un gros doigt d’honneur aux « beaufs-beaufs ». Na.

 

 

 

1. Vous aimez le bio

C’est vrai, ça vous fait kiffer d’acheter un poireau un peu plus cher, mais bio, vous adorez traîner chez Naturalia et saupoudrer vos plats d’algues séchées, de Gomazio et de graines germées parce que c’est bon pour la santé…

Vous préférez boire un petit verre de vin rouge issu de la biodynamie, mais on se fout de vous quand vous ramenez de la bière bio en soirée… Alors vous picolez quand même de la Kro en pinte au bar.

Vous avez un savon d’Alep sur votre baignoire et un gommage Sephora et vous faites des masques à l’argile verte, mais adorez le nouveau fond de teint L’Oréal.

Et flûte alors, c’est déjà ça !

 

 

 

2. Vous n’êtes pas une fanatique

C’est vrai, vous vous intéressez à la planète et trouvez que ne plus mettre de sac plastique aux caisses de Carrouf’, c’est bien. Cependant, vous détestez les hippies nouvelle génération qui hurlent sur le moindre brin de dentifrice « tellement bourré d’aluminium » et sur les vaccins qui « tuent des milliards d’enfants ». 

C’est vrai, l’aluminium, c’est pas bien, et les vaccins ne nous veulent pas que du bien. Mais vous n’avez pas envie de finir votre vie comme une aigrie qui se méfie de tout. Tant pis, vous fermez un peu les yeux et les ouvrez ailleurs.

Vous n’avez pas les épaules pour sauver toute la planète, alors tentez de faire votre part comme vous pouvez.

 

 

 

3. Vous cultivez votre style

Eh bah oui, votre style c’est baskets, veste en cuir et petit haut de créateur. Mais vous adorez avoir ce côté chic et sale qui vous va si bien.

Vous aimez la mode, vous aimez prendre soin de votre style, et vous adorez porter des baskets pourries.

Parce que c’est cool ? Oui. Parce que c’est confort’ aussi.

 

 

 

4. Vous aimez la culture

C’est vrai, vous vous sentez grandie quand vous sortez d’un musée d’art contemporain assez incompréhensible. C’est vrai vous regardez la télévision. C’est vrai vous aimez les films d’auteur. Mais, c'est vrai, avez un peu ri devant Les Tuches.

Vous êtes multiculturelle, et vous sentez plutôt équilibrée ainsi.

 

 

 

5. Votre couple est féministe

Oui, chez vous c’est lui qui plie vos culottes et fait la vaisselle. Vous, montez les meubles Ikea et débouchez le lavabo.

Tout simplement parce que monter des meubles vous fait plus marrer que faire la vaisselle, et que votre mec est super cool avec vous parce qu’il sait qu’enlever les épluchures restées dans le siphon vous donne la gerbe.

Et puis c’est vrai que vous êtes fière de votre couple quand une copine vous dit que « son mec se fout les pieds sous la table ».

Au moins, votre grand-mère est fière de la femme que vous êtes devenue. Et vous aussi.

 

 

 

6. Votre déco

OK, votre appartement est ce qu’on appellerait : « ultra bobo ». Il y a des sacs en papier kraft, des meubles chinés et un beau siège design.

Vous avez de la brocante et deux trois trucs Ikea façon scandinave (parce que c’était introuvable sinon !) et vous avez des mini plantes un peu partout.

Vous vous sentez bien chez vous, et tout le monde adore votre déco. Des jaloux qui veulent l’ouvrir ?

 

 

 

7. Votre avenir

Vous détestez entendre le mot horloge biologique. Vous détestez ce qui doit être un « parcourt normal ». Vous détestez entendre que la trentaine, c’est le moment des enfants.

Vous voulez vous épanouir dans vos projets, voyager, faire des rencontres et pourquoi pas changer de job un jour.

Des enfants ? C’est si vous avez envie. Et puis si vous en avez, c’est vrai que vous souhaiteriez qu’ils ne s’abrutissent pas avec des consoles de jeux, des dessins animés débiles et mangent des tas de trucs industriels qui les rendront obèses.

C’est grave de vouloir faire des enfants un peu moins cons que la génération téléréalité-chips-jeux de guerre ?

 

Pas sûr…

 

Léa Philippe

 

 

Crédit photo : Pinterest