Les 5 HOMMES à BANNIR en 2016

C’est bon, vous avez donné dans le lourdaud, le ringard, le salopard, le trop fêtard… En 2016, c’est TERMINÉ ! Vous allez être seule ou bien accompagnée, mais pas question de se ruiner le moral avec du ratage sentimental !

Petit guide des lourdauds à éviter …

 

 

 

 

1. Le séducteur

Définitivement, stop. Il a beau avoir ce petit truc bizarrement charmant dans son arrogant sourcil relevé, il n’est qu’un ramassis d’ennuis ! À quoi se repère-t-il ? Déjà aux nombres de greluches qui lui collent aux basques et pensent être l’ÉLUE de son cœur. Secundo, à ses phrases toutes faites et (trop) plaisantes : « Tu es ravissante aujourd’hui Camille ! » alors que vous avez la grippe ou « Ça te va super bien cette nouvelle coupe » alors que vos cheveux sont sales depuis trois jours.

Bref, cette année, on arrête de croire qu’on le fera changer et on se rend à l’évidence : ce sera éternellement un gros salaud. Next.

 

 

 

 

2. Le flippé

Vous avez tout essayé avec ce type d’homme : le rassurer, lui laisser un max' d’indépendance, le voir peu, lui dire que « Pas de panique, vous n’êtes pas un « couple », vous vous fréquentez simplement depuis quelques mois ! », de jouer à la fausse cool, de lui dire que prévoir, ce n’est  vraiment pas votre truc… Mais le flippé de l’engagement flippera toujours à l’organisation d’un resto dans deux jours…

Est-ce vraiment ça que vous souhaitez ?

 

 

 

 

3. Le pseudo viril

Celui qui nous a fait retomber en enfance, là où les princesses étaient (malheureusement) toujours un peu cruches et fragiles et où un beau et fort Prince venait nous secourir… Et puis dans la vérité le fort Prince resté coincé aux contes de fées n’est pas du tout charmant, mais surtout très con. Il est du genre à vous rabaisser, à vous amoindrir, à ne pas en foutre une côté fourneaux ou ménage, à penser que « Eh oh, c’est quand même les mecs qui ramènent le pognon et portent la culotte ! » Bref, c'est un Prince moisi qui ne mérite que de finir dans la gueule de dragon.

 

 

 

 

4. Le moitié-marié

AH, celui-là, il nous a fait morfler. Le mec pseudo en couple, pseudo pas en couple, qui a toujours une ex houleuse dans les parages, jamais vraiment quittée. Vous avez cru à ses innombrables  « Laisse-moi un peu de temps, je m’en fous moi de cette ex, mais elle est fragile, je ne veux pas la faire trop souffrir… », vous avez gobé ses « Je n’aime que toi, si tu savais comme elle n’est rien à côté de toi… » et puis résultat des courses, il n’a jamais su s’en dépêtrer !

On ne retombe pas là-dedans, c’est crise de larmes et déprime assurées. Si un homme vous veut, il ne doit vouloir QUE vous !

 

 

 

 

5. Le sexuellement instable

Autrement dit, le baiseur fou. Celui qui ne peut s’empêcher de se coller à tout ce qui peut potentiellement lui fournir une aventure sexuelle (et sexuellement transmissible…) Même s’il est trop rock, trop cool, tellement libéré dans sa tête, avouez que sortir avec un type qui batifole, ça ne vous tente pas vraiment ? Déjà parce que jamais vous ne pourrez lui faire confiance sur la santé de son engin (donc capote à VIE !), ensuite parce qu’on n’est pas sûre qu’être une parmi tant autres soit super valorisant…

Sex, Love (bah oui, on n’allait pas dire drogue) et Rock’n’roll, ça peut être aussi vachement sympa, juste à deux…

 

 

Crédit photo : Pinterest