ASTUCES pour ne pas prendre un gramme à NOËL

Les fêtes de fin d’année se profilent et avec eux des visions cauchemardesques de bûches pâtissière indigestes, de dindes farcies bien grasses, de marrons étouffants et de petits-fours gavants…

Si vous avez déjà l’impression d’être une oie qu’on mène au gavage forcé, voici de quoi déjouer tous les pièges des menus hyper caloriques !

 

 

 

 

1. Pas de régime !

Le régime pro-fêtes à base de bouillon de poule et de feuilles de laitue, c’est le meilleur moyen de prendre un poids certains pendant les festivités. Priver son organisme puis lui montrer une abondance de mets grassouillets, c’est vraiment une très mauvaise idée… En revanche, mangez un morceau de pain avant le début des réjouissances, pour ne pas être tentée de vous jeter sur le premier petit-four venu.

 

 

 

 

2. Loin des yeux, loin de l’estomac

A l’heure de l’apéro (vous savez, cette orgie organisée où sont présentés en surabondance pains surprises, canapés bien garnis, et alcool à gogo), évitez le buffet. Choisissez une place la plus éloignée possible de ce piège à tentations et quand on vous en offre, prenez le temps de les savourer plutôt que de les gober goulûment.

 

 

 

 

3. Regardez les petits dévorer leur assiette

Rien qu’à les voir s’empiffrer en s’en mettant partout, votre envie de vous servir une nouvelle portion de dinde sera stoppée net. Ça peut marcher aussi avec tonton René et sa barbe bien garnie qui s’enrichit de petits éclats de sauce au fur et à mesure du repas.

4. Les BONS mets

On ne va quand même pas se priver de bonnes choses par peur des calories ! Il suffit juste de savoir choisir les bons mets à savourer : oui au saumon fumé, non à la tartine de pain ultra beurrée qui va avec. Si vous êtes chanceuse et qu’il y a du homard ou de la langouste, c’est sans modération ! (sans abuser de la mayo par contre…). Idem pour les huîtres et les crustacés en général, bien iodés et bons pour la ligne. Du côté des apéros, craquez pour les bâtonnets de crudités.

 

 

 

 

5. La semaine de tous les dangers

Juste après Noël, et avant de réattaquer les festivités pour le réveillon du 31,, c’est là que tout se joue : entre les restes du repas des fêtes à terminer (ben oui, on ne va quand même pas jeter tout ce bon foie gras !), les boîtes de chocolats que vous aurez reçues en cadeau, et les fruits confits de mamie, vous serez tentée de jeter aux oubliettes vos bonnes résolutions. Gardez donc ces chocolats pour vos collègues de bureau, et accompagnez les restes d’un max de légumes et de crudités.

Parée ?

Crédit photo / Pinterest