AUCUNE DIFFÉRENCE entre un CERVEAU féminin et masculin !

Nombreux sont encore les hurluberlus qui affirment qu’un cerveau a un sexe (pas littéralement, ceux-là ont carrément raté le cours de SVT). Il y aurait un cerveau sensible et un cerveau rude, un cerveau émotif et un cerveau cœur de pierre, un cerveau rose et un cerveau bleu quoi…

 

 

 

 

Sauf qu’en fait, raté ! Il faudra trouver une autre excuse pour sortir à un petit garçon qu’il « pleure comme une fille » ou à une fille qu’elle est « un garçon manqué parce qu’elle est solide comme un roc. »

 

Une étude réalisée par les neurologues de la Rosalind Franklin University of Medecine ans Sciences, analysant les hippocampes des hommes et des femmes (pas le poney de mer bizarre, mais la zone du cerveau liée aux émotions) a démontré qu’il n’y avait aucune, AUCUNE différence de taille des hippocampes. Donc, aucun cerveau plus émotif qu’un autre.

 

En réalité, la taille des hippocampes varie selon les individus, mais non selon leur sexe.

 

Bon, c’est bon, on peut être payés pareil maintenant ?

Crédit Photo : Pinterest