5 astuces pour supporter les enfants des autres en vacances

Les vacances arrivent enfin mais… DRAME ! Monique et Pierre s’ajoutent à la partie et ramènent  leurs progénitures ! Pour survivre à ces petites choses hurlantes, suivez ce précieux guide de survie !

 

 

 

 

 

1. Ne JAMAIS jouer dans la piscine avec eux

Vous décidez d’aller piquer une tête avec les enfants. Après tout, ils ne vont pas vous manger, et puis ils ont l’air mignon sur leur bouée canard. ERREUR ! A peine aurez-vous trempé un orteil dans l’eau qu’ils s’agglutineront autour de vos ficelles de maillots : et que je t’arrache le haut de maillot, et que je t’éclabousse le chignon, et que je t’attrape les chevilles. Vous aurez beau vous débattre, hurler ou les éclabousser, rien ne vous garantit de sortir en vie…

2. Loin de vous l’idée de prendre l’apéro avec eux

Aller apéro ! Vous installez les petits trolls autour de vous, leur servez un petit jus réclamé à force de pignements et remplissez les bols de chips et cacahouètes. AAAAAH détente… Une gorgée de Pastis, une poignée de cacaho******. Trop tard, les mouflets ont englouti les bols et le petit vient de tout vomir sur vos espadrilles.

3. Loin de vous l’idée de discuter avec les parents

Tiens, ça faisait longtemps que l’on n’avait pas vu Monique et Pierre. On va enfin pouvoir se retrouver, parler de la vie, de leur projets, de l’amour qui les anime… Raté ! Lorsque vous entamez un long monologue pour expliquer que votre changement de parcourt est essentiel pour retrouver tous vos chakras, il y a troll numéro 2 qui hurle parce que troll numéro 1 lui tape dessus. Une fois la bagarre réglée, vous tentez de reprendre la discussion et… « PAPAAAA. CACAAAA » Il vous reste le chat de la voisine à qui vous avez filé vos espadrilles pleines de vomi.

4. L’arme de survie

Vous l’avez compris, le Pastis est devenu votre ami pour supporter la marmaille grouillante ! Faites-en votre allié numéro 1 en piquant le pistolet à eau des trolls et en le remplissant de Pastis. Dès qu’un des lardons s’approche de vous à moins de 40 cm, aspergez-le ! Ça sent mauvais, ça colle et très vite, ils ne reviendront plus vers votre transat !

5. Dormez loin, très loin

Sautez immédiatement sur la chambre la plus éloignée de celles des trolls ! Un enfant ne connaît pas le concept de « Grasse Matinée. » Et s’il a l’habitude de se lever à sept heures toute l’année, il se lèvera à sept heures en vacances ! Bien sûr, ils ne tolèrent pas que les autres dorment alors qu’ils sont éveillés. Un conseil, même si c’est pour loger au grenier, tenez-vous éloignée.

Belles vacances !

Léa P.

Crédit Photos : Pinterest