Êtes-vous appréciée au TRAVAIL ? La réponse en 6 POINTS

Jean-Claude vous a regardé bizarrement aujourd'hui et Monique a eu l'air de se moquer de votre nouvelle robe... Il y a toujours ce petit doute qui rode en nous : mes collègues m'aiment-ils ? Pour cela, apprenez à détecter les signes qui ne trompent pas... Observation, analyse, action !

 

 

 

 

1. Le matin, lorsque vous arrivez au bureau, tout le monde se précipite pour vous accompagner à la machine à café, vous demander comment ça va, vous proposer de déjeuner ensemble… Ou bien, chacun emporte son café à la volée, bafouille une excuse pour fuir au plus vite et bouscule le supérieur hiérarchique pour se planquer derrière. Là, il y a peut-être un petit couac.

 

2. Lorsque vous arrivez à votre poste, vos collègues se tournent vers vous avec le sourire, retirent leurs écouteurs pour vous souhaiter le bonjour, se lèvent pour vous bisouter… Ou bien, chacun reste muré derrière son écran faisant mine de ne pas vous avoir vu passer. Une remise en question sur vos dernières semaines serait peut-être de mise ?

 

3. Lorsque vous allez aux toilettes, les conversations continuent de manière naturelle, comme si vous pourriez en faire partie… Ou bien, elles se figent dans un silence de mort pour reprendre de plus belle à votre sortie. Sorcières maléfiques de collègues ? Possible…

 [SAUT_PAGE]

 

 

 

 

4. Lors de la pause déjeuner entre collègues, votre tablée rit de bon cœur à propos de votre choix de plat : « Tranche de lard sur lit de ravioli accompagnés de leur sauce au bleu : toujours l’appétit d’un ogre ma Soso ! » Ou bien, vos chèr(e)s camarades reluquent votre assiette du coin de l’œil, et lancent ironiquement : « Hmmm, c’est que la Soso elle n’a pas peur de la cellulite en maillot hein ?! » Et là, vous avez le droit de la puncher.

 

5. Lors d’une conversation, les oreilles sont toutes ouïes pour être bercées par vos sages paroles… Ou bien, Monique et Jean-Claude vous coupent systématiquement la parole sans même un regard vers vous. Là c’est qu’il y a un loup. Parlez-vous trop ou cherchent-il à vous rayer de la carte ?

 

6. Au bureau, les bourdes fusent et c’est marrade générale ! Ou bien, vos collègues s’envoient des SMS entre elles et retiennent un petit rire de souris. Pas de parano mais pourquoi pas un petit texto à l’une d’entre elle ? Ça lui fera les pieds ! 

Léa P.

Pinterest