Je n'ai pas mon cycle menstruel : pourquoi ?

De nombreuses femmes se lamentent pendant les 5-7 jours où on est (comme on dit) "indisposée" - notamment à cause du mal de ventre qui sévit parfois. Cependant, vous préfèrez encore ça au fait de voir votre cycle menstruel en retard au rendez-vous, non ?
En termes médicaux, on parle d’aménorrhée pour décrire le fait de ne pas avoir ses règles. Bien entendu, il s’agit dans ce cas de bien plus qu’un simple "retard".
Bref, il existe une infinité de motifs qui explique pourquoi votre cycle ne se présente pas ponctuel au rendez-vous (après vous être assurée que vous n'êtes pas enceinte). Les voici :

Vous faites trop de sport


Saviez-vous que les jours où vous êtes indisposée, les besoins en fer de votre organisme augmentent ? Problème : votre corps puise dans ses réserves de fer aussi pendant vos séances de sport. Cela explique que quand vous vous entraînez trop souvent (genre tous les jours) vous vous retrouvez en aménorrhée : votre corps préfère limiter les pertes de sang afin de vous permettre de continuer de faire tous ces mouvements que visiblement vous tenez tant à faire..


Vous êtres trop stressée


Le stress a des répercussions sur tellement de choses dans votre corps ! Cheveux, digestion… et cycle menstruel. Peut-être l’aviez-vous déjà expérimenté la veille d’un examen super important ou bien suite à un choc très important comme le décès d’un proche. Il faut dire que généralement le stress débouche sur certaines habitudes de vie (sommeil trop court, mauvaise alimentation…) qui peuvent affecter votre cycle.


Vous avez des problèmes à la thyroïde


Si votre aménorrhée dure déjà depuis quelques temps, vous êtes sans doute allée voir votre gynéco pour faire des analyses. A coup sûr, il vous aura conseillé de faire vérifier votre concentration d'hormones thyroïdiennes pour y voir plus clair. En effet, la thyroïde est la glande qui contrôle la production de toutes les hormones de votre organisme : si quelque chose coince de ce côté, il est fort probable que cela soit visible aussi au niveau de vos règles.


Vous avez arrêté la pilule


Eh oui ! Car quand on parle d’hormones, on parle aussi souvent de pilule. En effet, la pilule contribue à vous « régler » : tous les 28 jours, vous êtes sûre d’avoir vos règles. C’est hyper pratique mais, résultat, si vous l’arrêtez, cela peut provoquer un petit choc à votre corps qui risque de ne pas comprendre ce qui lui arrive. Le processus de réadaptation peut parfois prendre 2 mois et, pendant ce temps, veillez à avoir uniquement des relations protégées : ce n’est pas parce que vous n’avez pas vos règles que vous n’ovulez pas !


Vous ne mangez pas assez


Les anorexiques et les boulimiques font partie des gens qui connaissent des épisodes d'amenorrhées. Même sans en arriver à ces extrêmes, les personnes ayant un régime alimentaire trop frugal ou déséquilibré sont aussi touchées par le problème. Cela s’explique à nouveau car le corps humain a besoin de certains nutriments spécifiques pour ovuler…. Résultat : vous n’aurez pas votre cycle si vous vous nourrissez pas correctement. En général, si la cause est là, vous observez aussi d’autres phénomènes concomitants : une chute de cheveux plus importante ou une extrême fatigue, par exemple.


Vous avez le syndrome de Stein-Leventhal


Si votre aménorrhée dure depuis un bout de temps et que vous avez donc décidé d’aller voir un gynéco, celui-ci vous aura probablement aussi fait passer une échographie pour vérifier vos ovaires. Il aura notamment contrôlé que vous ne soyez pas affectée par la maladie de Stein-Leventhal, maladie qui touche un certain nombre de femmes en âge fertile. Parmi ses symptômes, on trouve des règles irrégulières ou inexistantes…


Vous partagez le toit avec d’autres femmes


Eh oui ! Même si cela mérite encore d’être vérifié scientifiquement, il semblerait que quand on vit au jour le jour avec d’autres femmes (il peut s’agir de votre sœur, de votre mère ou même d’une simple colocataire), on finisse par se « synchroniser » sur le cycle menstruel de l'autre. Avez-vous déjà expérimenté ce type de phénomène ? N’avez-vous jamais constaté que vous étiez toujours indisposée le même jour que votre coloc’ ? Si vous venez de déménager, cela peut donc expliquer un éventuel retard.

 

Crédit photo : pinterest