5 astuces pour accélérer la pousse de votre tignasse

Houra, le soleil pointe ENFIN le bout de son nez. Alors bien sûr on commence à papoter vacances d’été. Sauf qu’à faire nos minettes au top de la tendance cette année, cédant à la tentation de franges et de carrés structurés, il y a une chose à laquelle on n’avait songé : l’aspect rebiquant et ultra-embêtant des tignasses au sortir de l’eau salée. Pas de brushing possible, dites bonjour à l’effet mouton ébouriffé ! Alors, on ne cracherait pas sur un petit coup de pouce niveau pousse, histoire d’évoquer davantage la crinière longue et sauvage que la touffe boule à la jackson five.

1 - Peaux mortes bon débarras 

Le gommage pour le cuir chevelu vous connaissez ? On vous rassure nous non plus ! Mais c’est le réflexe qui change la donne. Pas étonnant puisque pour pousser, forcément nos cheveux ont besoin de respirer. Bon débarras les peaux mortes, on masse 5 minutes notre crâne préalablement humidifié. Pas besoin de courir dans un magasin, le gros sel fera l’affaire. Vous pouvez également utiliser du marc de café, le tout accompagné d’huile de ricin. Le but ? Que ces petites billes solides vous débarrassent des peaux mortes, décollent les impuretés et les pellicules tenaces qui vous agacent. De cette manière, le sang circule et stimule la croissance votre tignasse en la nourrissant intensément.

2 - La cure exotique

Si vous avez pour habitude de traîner sur youtube, vous avez surement déjà dû entendre parler de la cure de coco ! En plus de remédier aux soucis d’hydratation et d’apporter un effet matière, le lait de coco accélère également la croissance des cheveux ! Pour en trouver, pas compliqué, on file au supermarché et on mise sur la brique, la vraie, celle qui contient au minimum 90% de coco. Tête vers le bas, au dessus de la douche ou la baignoire, on cisaille la brique d’une légère entaille et on l’applique en pagaille. Ici pas de minutie, dans l’application le cuire chevelu est compris. Frictionnez votre tignasse de tous les côtés, avant de l’emprisonner dans un film plastique, histoire de ne pas repeindre votre lit d’une couleur légèrement douteuse. Oui, parce que le lait de coco, on le laisse reposer toute la nuit et de préférence sans son chéri. D’accord ce n’est pas une partie de plaisir mais le résultat est là ! Alors, courage mesdames, pour des centimètres en plus, il faut en payer le prix.

3 - La recette de mamie Jacqueline !

D’accord, c’est collant et visqueux mais comme on vous l’a répété maintes et maintes fois, toute coquette avertie se doit d’avoir ce graal de beauté dans son frigo, que ce soit pour la peau ou les cheveux, vous avez besoin d’oeufs ! Donc, une fois par semaine badigeonnez-en votre chevelure, sur les longueurs et les pointes, avec en supplément un filet d’huile d’olive. Pas de prise de tête avec la séparation du blanc et du jaune, on mise sur la totalité pour un résultat optimal. Attention tout de même, on évite le cuir chevelu pour ne pas l’irriter et le rendre gras à la longue. Laissez reposer le masque intensément nourrissant trois à quatre heures. En bref, prévoyez une méga-séance séries TV ! Enfin, niveau rinçage, pour évincer les résidus grassouillets d’huile d’olive, on s’y prend à deux fois.

4 - Le passage chez le coiffeur

Paradoxalement, pour que vos mèches daignent pousser, il faut les couper. Pas de regret finalement pour votre coupe au carré ! Concrètement même si la longueur vous tient à coeur, la règle d’or : ne laissez pas vos mèches fourchues et mal entretenues. Frottements, coups de brosses, elles tomberont progressivement. Résultat, vous perdrez bien plus de longueur que lors d’une séance chez le coiffeur. Alors, on se bouge le popotin, on prend son courage à deux mains pour rafraîchir sa coupe avant qu’il soit trop tard. Avec leur pêche d’enfer et leur pousse ultra-rapide vos cheveux feront des envieux. On y va quand ? L’idéal c’est tous les quatre mois. En revanche, rafraîchir sa coupe la veille de votre séjour sur les îles caraïbes ne sert à rien. Mer, sel, soleil, masse de shampooing, en moins de deux vos cheveux prendront un coup de vieux.

5 - Soigner de l'intérieur

Vous êtes au petit soin pour votre corps ? Alors pourquoi pas pour votre crinière ? Mine de rien, elle aussi a besoin d'une alimentation riche et saine pour rester en bonne santé. La solution ? La vitamine B, le fer et les protéines. Inutile de revoir votre liste de courses, des compliments alimentaires sont conçus spécialement pour venir à la rescousse de la pousse. Demandez des gélules type oenobiol en pharmacie, ou misez sur une cure de magnésium ou de gelée royale pour un résultat optimal aussi bien pour votre santé que pour celle de votre tignasse.

Audrey Vaysse

Crédit photo : Pinterest