Elle plaque TOUT et change de VIE - Pourquoi pas vous ?

"Quand je serai grande, je ferai astronaute, ou alors présidente, ou rock star !". Oui mais en fait non. Vous, finalement, après une prépa et une école d'ingé dans les rangs, vous avez déniché un job trop pépère et vous traînez des pieds pour vous y rendre chaque matin. Prenez-vous en main avant de finir épanouie comme un macaroni trop cuit. Marjorie, experte en reconversion et fondatrice de Dessine moi une carrière, a trouvé la solution et nous a écrit une lettre. Prenez-en de la graine.

 

 

"Installez-vous dans un endroit tranquille et où vous ne serez pas dérangée pendant 15mn. Fermez les yeux, détendez-vous. Respirez naturellement et calmement. Imaginez-vous exercer une activité idéale pour vous. Peu importe si vous ne savez pas quel métier précisément. Juste une situation qui serait idéale pour vous au niveau professionnel. Peu importe également si vous n’avez jamais exercé ce métier et que vous ne savez pas trop comment cela va se passer dans les détails. Imaginez-vous sur une journée type, avec tout ce que vous feriez, les gens que vous rencontreriez, les nouveaux décors... Que faites-vous ? Qui voyez-vous ? Qu'entendez-vous ? Avec qui parlez-vous et comment vous sentez-vous ? Toujours les yeux fermés, écoutez dans un premier temps votre corps, puis votre ressenti, et enfin vos émotions pour voir ce que cela vous fait. Ouvrez ensuite les yeux et notez par écrit tout ce qui vient, sans vous censurer. Le décor, les gens, les outils, les tâches effectuées, tout ce qui vous vient. Qu'avez-vous ressenti dans votre corps ? Des zones en particulier ? Quelles émotions ont émergé ? Vous avez à présent de nouveaux indices pour déterminer quel job vous fait vibrer.

Vous désirez maintenant vous reconvertir ? Posez-vous les BONNES questions : 

1. Pourquoi ? 

2. Qu'est-ce que je veux conserver dans le futur ? 

3. Quelles sont mes passions, mes talents et mes forces ? 

4. A quelle activité cela correspond ?

5. Comment mettre en place mon projet ?

Si je vous conseille tout cela, c'est que je suis moi-même passée par là. 

Mon métier ne me faisait plus vibrer

Le déclic s’est fait en 2009. L’année de mes 30 ans. Je tournais en rond dans mon poste d’agent de photographes et de productrice photo. Si ma passion pour la photo m’avait conduit vers ce métier, il ne me faisait plus vibrer et j’avais peu de perspectives d’évolution.
C'était de plus en plus difficile de me motiver pour aller au bureau et je comptais les heures jusqu’au moment de partir. Je voulais que ça change mais je ne savais pas par quoi commencer.

Lors d'un retour de vacances, j'ai décidé de me bouger et de ne plus subir cette situation. 

Je n’avais jamais choisi

J’ai commencé par faire un bilan de compétences. J'ai d'abord compris comment j'en étais arrivée là. En fait c'est simple, je n'avais tout simplement jamais choisi ! Élève brillante, j’avais avancé dans ma scolarité sans avoir osé affirmer mes envies. Et puis, j'ai découvert que le métier qui me fait VRAIMENT vibrer, c'est... consultante en bilan de compétences ! Je n'avais jamais osé m'avouer mes passions pour la psychologie et le développement personnel. 

[SAUT_PAGE]

LIBRE !

Moins de 6 mois plus tard, je quitte mon job et je retourne à la fac (Master spécialisé de l’Université de Paris 8). S'en suivent quelques mois d'expérience comme conseillère emploi dans un centre de formation. Et go ! me voilà à mon compte. 

Ma mission : aider les femmes à trouver leur voie

Tous les jours j'aide les femmes. D'abord à découvrir leur voie professionnelle, puis, pour celles qui choisissent de monter leur activité, de les accompagner à devenir entrepreneuses. Ce sont souvent des personnes au parcours atypique, qui ont fait de brillantes études mais se sont trompées dans leur orientation parce qu’on ne leur a jamais appris à se poser les bonnes questions. Elles ont du mal à oser affirmer leurs envies.

Ainsi mon rôle consiste à les aider aussi bien sur le plan technique (trouver quel métier les fait vibrer), que sur l'état d'esprit nécessaire pour réussir (croyances et émotions).

Les femmes ont beaucoup de mal à demander

Je remarque que les femmes se sentent souvent illégitimes à demander un poste, une augmentation, ou à mettre tout simplement en avant leurs compétences, à s'imposer. Qui plus est, elles sont également nombreuses à culpabiliser de ne pas avoir assez de temps pour s’occuper de la maison, des enfants... Les aider à dépasser ces croyances et à retrouver un état d'esprit apaisé est essentiel.

L’entourage n’est pas toujours prêt pour le changement

Un conseil :  rompre l’isolement et en parler aux bonnes personnes (coach, consultant bilan de compétences… spécialisé sur le sujet). Parfois l’entourage familial ou amical n’est pas prêt à entendre une démarche de changement : préservez-vous des remarques désobligeantes ou démotivantes qui feront plus de peine que de réconfort.

Les reconversions réussies ne sont pas forcément les plus spectaculaires

Parfois, cela tient à un petit détail, comme cette jeune femme standardiste qui n’avait même pas le Bac et qui a force de persévérance et de motivation, est en train d’entamer des démarches pour devenir secrétaire médicale.

Changer sa vie est possible

J'adore voir la palette de possibilités qui se dévoile à chacune en cours de bilan. Je pense à cette cliente consultante en bancassurance qui avait créé sa société et qui avait essuyé quelques échecs sur des projets artistiques. Après avoir retravaillé ses priorités et sa façon de se présenter et de communiquer sur son projet, elle s’est retrouvée avec plusieurs opportunités de collaboration en consultante artistique.

Le marché de l’emploi a changé, nous aurons toutes plusieurs vies professionnelles

Alors pourquoi ne pas en profiter pour aller vers ce quoi on est faite ? Changer sa vie est possible. Travailler et avoir du plaisir aussi. Quel que soit l’âge, le niveau d’études de départ ou le poste actuel.

Je laisse le dernier mot à Aristote : "Là ou vos talents et les besoins du monde se rencontrent, là se trouve votre vocation."

Marjorie Llombart, experte en reconversion, Dessine-moi une carrière

par