SHAMPOING SEC : le bon GUIDE

Le shampoing sec, vous connaissez, vous avez déjà expérimenté et vous vous demandez bien ce qu’il y a à savoir de plus que c’est un produit pour vous faire les cheveux brillants quand vous êtes pressée.

Pourtant, il y a sans doute des tas de choses que vous ignorez encore…

 

 

 

 

1. A secouer !

Oui, un flacon de shampoing sec, ça se secoue gentiment avant utilisation, pour bien mélanger tous les composants du produit à l’intérieur (qui se sont sans doute séparés, chacun de leur côté). Comme cela, vous obtenez un pschitt de produit réparti de façon égale sur vos cheveux. Et une fois le shampoing pschitté, on re-secoue la chose avant d’en remettre une couche. Mine de rien, ça nous ferait pas un peu les muscles tout ça ?

 

 

 

 

2. Pour un nettoyage efficace

Si ce sont uniquement vos racines qui sont grasses, votre objectif va être de les rendre présentables sans toucher aux longueurs. Avec vos doigts, séparez bien vos cheveux pour cibler votre coup de spray. Vaporisez le shampoing entre 15 et 25 cm de votre crâne, pour bien répartir le produit. Laissez poser pendant 1-2 minutes avant de masser du bout des doigts, pour que le produit ait le temps d’agir et d’absorber l’excès de sébum. Et voilà, vos cheveux sont impec’ en un temps record.

 

 

 

 

3. Pour texturiser votre crinière

Oui, votre shampoing sec peut aussi servir de produit coiffant. Son plus : il va apporter du volume et booster vos cheveux en un rien de temps. Pour cela, on l’emploie uniquement sur cheveux secs (même propres). Renversez votre tête en avant, pour mettre votre crinière à l’envers. Pschittez votre shampoing sec, recommencez deux ou trois fois pour être sûre du résultat. Brossez ensuite pour éliminer les résidus.

 

 

 

 

4. Faites le bon choix

Comme tout produit, le shampoing sec se décline dans une variété de compositions différentes : certains sont destinées aux cheveux très gras, d’autres sont formulées pour les brunes, d’autres encore proposent des ingrédients qui vont soigner votre chevelure… Bref, choisissez-le exactement comme vous le feriez avec un shampoing normal : en prenant en compte les problématiques de votre crinière.

5. Utilisez-le à bon escient

Si vous vous apercevez que vous vous servez plus de votre shampoing sec que de votre shampoing habituel, cela risque de poser problème et abîmer vos cheveux à la longue. C’est un peu comme si vous utilisez un produit démaquillant pour votre visage sans jamais le rincer… C’est utile quand on est pressée, mais cela doit rester occasionnel. Sinon, gare aux irritations du cuir chevelu et tout ce qui s’ensuit…

 

 

Aurélie Poumailloux

Crédit photo / Pinterest