QUESTION de TENDANCE : j’ai testé LES MOUFLES !

Ca caille, il fait moche, et quand il fait moche, j’ai les mains qui bleuissent… Du coup, sur un coup de tête, me voilà rentrée dans une boutique pour acheter… Des moufles !


Je n’en ai pas portées depuis ma classe de neige dans le Jura quand j’étais en CM2…


Verdict.

1. Joie et bonheur

Ouuuuuh, c’est douuuux ! On dirait un king size bed pour les mains ! Je bouge mes doigts dans le moelleux duvet et ai l’impression de retomber en enfance. C’est un peu comme si je sortais dans la rue avec mon doudou (non mais ne me jugez pas, je l’ai gardé juste en cas de grippe… Et de blues du dimanche soir… Et quand il y a un film triste à la télé…)

2. Danse de la honte

Merde, je n’arrive pas à sortir mon ticket de métro. Je me contorsionne devant le tourniquet pour tenter de faire rentrer ma moufle dans ma poche. La queue s’accumule derrière moi et on commence à me regarder comme une demeurée.

 

Je me tortille dans tous les sens et l’on se demande si j’ai très envie de faire pipi, ou si je fais une crise de spasmophilie. Une dame gentille me demande si je veux de l’aide. Je lui demande, rouge et essoufflée, de tirer mon ticket de métro. Elle le fait et le valide pour moi… Comme si j’avais quatre ans… C’est vraiment un retour en enfance les moufles…

3. Protection rapprochée

La vache ! Ce que c’est cool ! Je peux attraper les barres de métro sans avoir peur de chopper des maladies du moyen-âge. Tout le monde tient la barre du bout des doigts et se vautre au moindre à-coup alors que moi, campée sur mes moufles, je peux lire tout en me tenant fermement. Magnifique protection anti-gastro !

4. Mauvaise brosse

Sortie du métro. Aaaaargh froid au nez. Oh ? Pas froid aux mains. C’est déjà ça. J’arrive au bureau, je prends l’ascenseur et me regarde dans le miroir. Mes cheveux ne sont pas dans le bon ordre. Je passe ma moufle dans ma tignasse. Erreur. Electrisation de la masse capillaire, redressement de cheveux sur mon crâne et rire moqueur de mes acolytes d’ascenseur. Les salauds.

5. Sauna suintant

Arrivée à mon poste, j’enlève mes moufles et là. Horreur. J’ai les mains moites et rouges. J’ai l’impression de sortir mes mains de gants de boxe moisis (ceux que l’on devait mettre au lycée) Je vais me laver les mains. La clim’ se met à déconner et nous souffle un vent froid perfide…

Je remets mes moufles et tente de taper sur le clavier à deux doigts à travers mes gants de boxe. Je fais un bruit phénoménal et l’on se retourne pour se demander ce qu’elle a la demeurée du fond à taper comme un ours sur son clavier. J’enlève mes moufles. J’ai froid. J’ai les mains bleues. Les autres ont des gants. Les salauds.

6. Mon retour en enfance

Fin de la journée, je remets mes moufles. Je sors, ça caille à mort et tout le monde se plaint. Moi, je fais une boule de neige que je balance sur une de mes collègues. Mouhahahaha. Vengeance !

 

C’est cool les moufles pour retourner en enfance !


Léa Philippe

Crédit Photo : Pinterest