10 CHOSES que les HOMMES adorent que vous fassiez

On se l’est joué collègue relou au bureau, et on a posé des questions pas du tout professionnelles à tous nos collègues mecs pour savoir quel était leur péché mignon côté femme…

Découvertes surprenantes et allusions sous la ceinture…

1. Quand elle éternue

Patoche, le farfelu du bureau nous annonce très sérieusement que lui, ce qui le fait craquer, c’est quand une nana éternue. Long silence et regard interloqué de notre part. « Mais si, c’est trop mignon, elles ont le nez qui plisse et les cheveux qui se secouent. Lâchez prise total. » OK, vu comme ça… On pensera à être  enrhumée plus souvent…

2. La petite brioche

Henry (on a changé son prénom, en vrai il s’appelle David, mais Henry ça lui va mieux) nous explique que son bonheur ultime, c’est de poser sa tête sur le petit bourrelet de sa femme, la petite brioche.  Mais geeeeeeenre ?!  « Mais si, c’est affreux un ventre tout plat plein d’abdos, rien de moins sensuel ! » On l’a serré fort, très fort dans nos bras…

3. Son cul

Et puis forcément il y a eu Nico qui s’est pointé dans la conversation (le beauf dragueur de la boîte) qui nous a servi du Nico quoi : « ah bah moi ‘y a pas à dire, ce qui me fait bander c’est bien leurs miches ! » Alors il s’est pris un café brulant sur le froc le Nico, et, parait-il, il est encore à l’hosto pour un testicule brûlé…

4. Ses tocs

George nous a dit qu’il adorait découvrir les petits tocs des nanas… « C’est charmant, on a l’impression de briser un peu leur carapace, de voir leurs petites failles… » Mais non Geogio, nous n’avons aucune faille… Dit-on en mâchouillant la touillette de café…

5. Son vernis

« Moi j’adore les femmes avec du vernis rouge. Je trouve que c’est le petit détail chic qui montre discrètement un brin de coquetterie. Simple et efficace. » Eh bah dis donc, tu as le sens du détail mon José ! Au moins ça fait plaisir, il les voit les petits efforts que l’on se tue à faire !

6. Sa passion pour les frites

Chris nous raconte que sa nana l’a séduit en s’enfilant une énorme portion de frite-mayo. « Elle en raffole, ses pupilles se dilatent quand une grosse assiette de frites arrive devant nous au resto ! Je trouve ça trop drôle, on dirait un petit ogre. » Yes, ça existe les hommes comme ça !

7. Son engagement

Richard aime les femmes engagées nous raconte t-il : « Rien de plus palpitant que vivre avec une femme qui est plaine de fougue, de passion, qui s’offusque pour de belles causes et peut pleurer devant un bébé pingouin seul sur la banquise. » Euh, nous Richard on a fait une pétition  pour que les touillettes soient en bois plus solide afin de les mâchouiller plus longtemps, ça marche aussi ?

8. Les blagues

« Pas question de m’ennuyer avec une nana en plastique qui sourit gentiment, je veux une vraie relation aussi bien amoureuse, qu’amicale ! Et j’adore qu’elle soit drôle… Une nana qui s’en fout et fait des blagues débiles me fait fondre. » OK, Jean-Phi, dis camion…

9. Les culottes

Carlito (il ne s’appelle pas comme ça, mais on n’a jamais su son vrai nom) nous raconte sa passion pour les culottes. Il nous explique qu’il est absolument fan des fantastiques inventions de culottes : il y en a qui se détachent sur le côté, d’autre qui sont transparentes, des toutes douces, des toutes petites en coton… C’est trop joli, je suis fan. » Et la culotte de grand-mère spéciale période, t’en dis quoi ?

10. Les yeux

Et forcément, le grand classique : le regard envoutant. Simon nous raconte qu’il ne peut résister à de grands yeux intenses : « Ce n’est pas la couleur qui compte, c’est ce je ne sais quoi de mystérieux et de profond dans le regard… » Bien bien, si on se colle des paillettes dans les yeux, tu crois que ça fait la blague ?

Crédit Photo : Pinterest