Faites DURER vos COLLANTS tout l’hiver

Ah non alors, cet hiver pas question de vous ruiner en achetant collant sur collant parce que vous les filez 1 fois sur 2.

On vous donne les bonnes astuces pour des collants impec’ cette saison !

1. Une question de deniers

Sortez votre calculette, interro surprise ! (oh c’est bon, on rigole). Bon, la règle est simple : plus le nombre de deniers est élevé, plus le collant est épais, et donc solide. De toute façon si on veut avoir la gambette bien à l’abri du vent froid, mieux vaut opter pour des collants opaques. Alors, ça fait combien de deniers tout ça ? Du 40 deniers minimum, madame !

2. Une question de taille

Pas la peine de faire mine de rentrer dans un taille 3 alors que vous savez pertinemment qu’il vous faut du 4. Collant trop petit = collant qui risque de craquer au premier enfilage. Astuce : si vous êtes à la limite de la taille au-dessus lorsque vous regardez le petit tableau qui doit vous indiquer votre taille, n’hésitez pas et prenez la taille au-dessus.

3. Une question de congélation

Mais que vient donc faire votre congélo dans tout ça ? Vous sauver la mise, rien que ça. Pour des collants costauds, une fois achetés glissez-les dans un sac spécial congélation, puis dans la machine susdite. Laissez-les bien prendre au froid pour que la maille se recroqueville sur elle-même, et abracadabra ! Voilà des collants qui résisteront plus longtemps.

4. Une question d’enfilage

Là, c’est du sérieux. On commence par dégager ses bijoux, et on rentre les ongles (quoi vous n’avez pas vu Wolverine ?). On y va tout doucement, une jambe après l’autre, en remontant délicatement (en gros, si on est à la bourre, on opte pour un pantalon sinon c’est mort). Et on fait pareil pour le déshabillage (oui, enfin, dans l’autre sens…).

5. Une question de vernis

Oui, LA fameuse technique du vernis transparent sur les petits accrocs, ça fonctionne. A une condition : que l’accroc en question ne soit pas aussi large que votre cuisse, évidemment.

6. Une question de lavage

Non, on ne roule pas ses collants en boule avec son tas de vêtements sales. On les range soigneusement dans un sac spécial lingerie, et on lave à froid avec ses pulls en laine et son linge délicat. On oublie bien sûr le sèche-linge.

Crédit photo / Pinterest