Tout, tout, tout sur le CLITORIS

Allez mesdames, on ne va pas se mentir, même pour nous, la bête reste parfois un mystère… Et pour ces messieurs, n’en parlons pas ! Ils sont souvent dopés au porno et pensent que c’est une manette de jeu : « 100 POINTS ! » Non. Nous ne vivons pas dans un monde pornographique (oui il faut résister, franchement. Vous vous voyez tous les matins dans l’ascenseur dire bonjour d’une voix suave et sensuelle pour finir les quatre fers en l’air sur votre bureau au milieu de vos collègues ? Ce serait vachement gênant tout de même.)

Nous avons donc enquêté sur ce cher clitoris histoire de mettre les choses au clair pour tout le monde !

1. La même chose qu’un pénis

Eh oui, ceux qui voudront encore faire croire que les hommes et les femmes sont différents iront ranger leurs a priori vieillots ! Le clitoris s’appelle aussi le gland ! C’est une proéminence située entre les petites lèvres (un peu de bio, ça, ne fait pas de mal)

Mais ce « gland » (avouez, ça fait tout de même un peu drôle) n’est que la partie immergée de l’iceberg ! Notre gland à nous est petit (0,5 à 1 cm) et recouvert d’un prépuce (si si, on vous jure, on est pareilles qu’un homme, en mieux, bien sûr), mais la partie interne peut mesurer jusqu’à dix centimètres. Lorsque l’excitation monte, le clitoris augmente.

En gros, le clitoris est un organe à part entière formé de deux corps caverneux et un bulbe accroché à la paroi antérieure du vagin. Oui oui, c’est une verge quoi. Qui a des érections.

 [SAUT_PAGE] 

2. Rien que pour le plaisir

Faire l’amour seulement pour procréer ? Eh bien désolé, mais la Nature ne nous a pas faite comme ça. Car le clitoris n’est là que pour le plaisir (donc on ne va pas contrarier Mère Nature hein…) Seules les femmes disposent d’un organe du plaisir (bah voilà, il est là notre superpouvoir !)

Cette zone érogène est munie de 8000 capteurs sensoriels alors que le pénis de l’homme n’en a qu’à peine la moitié ! SUPER-WOMANNNN. Pardon, cachons notre joie.

 [SAUT_PAGE] 

3. Les clefs de l’orgasme

Cette histoire d’orgasme clitoridien ou vaginal est un peu du blabla inutile. Tout orgasme est dû à la stimulation du clitoris, qu’elle soit interne ou externe. C’est vraiment notre super pote celui-là !

 

Tiens, et si comme les hommes, on s’amusait à lui trouver un petit nom ? Hubert, c’est pas mal Hubert non ? (Ah non, c’est le nom de mon plombier…) George, oui George c’est bien.

Crédit Photo / Pinterest