LA bûche qui enivrera vos convives le soir de Noël.

Bon la génoise-à-rien et la crème-au-beurre-gluante ça va bien trois minutes. Mais bon. Allons à l’essentiel : le chocolat. Nous au moins, on cherche pas midi à 14h avec notre Bûche de Noël full-chocolat. Le pitch ? Un brownie (au chocolat noir de noir) pas cuit avec des noix croquantes dedans comme on l’aime en guise de base, une couche de mousse au chocolat au lait et une couche de mousse au chocolat blanc. C’est TOUT. Ah oui, si, éventuellement des petits décors en chocolat. On ne consomme jamais assez de magnésium de toute manière. 

 

Photo Kaitlyn Cushey

Les ingrédients 

Pour le brownie : 

180g de chocolat à 70% de cacao (ou même plus, si vous êtes un peu fofolle en cette période de Noël)

175 de beurre demi sel

150 de sucre roux (psst, faites gaffe d’acheter du vrai bon sucre roux, en magasin bio par exemple, car la plupart des sucres roux en supermarchés sont simplement des sucres colorés… on sait, c’est scandaleux.)

3 oeufs et un copain jaune d’oeuf en plus

85g de farine avec levure incorporée

75g de noix concassées.

Pour la mousse au chocolat au lait

100 g de chocolat au lait

200 g de crème fraîche liquide à 35% de matière grasse (non, ne lésinez pas sur le gras)

Pour la mousse au chocolat blanc :

100 g de chocolat blanc

200 g de crème fraîche liquide à 35% de matière grasse

La recette

Préparation fastoche du brownie :

Préchauffez votre four à 180°.

Faites fondre le beurre et le chocolat en même temps dans une casserole sur feu doux. 

Pendant ce temps battez le sucre et les oeufs (entiers + le jaune) jusqu’à ce que le mélange blanchisse. 

Mélangez bien les deux mixtures puis ajoutez la farine et les noix. 

Versez dans un moule rond assez grand de manière à ce que la couche de brownie soit plutôt fine. Il s’agit quand même juste de la base du gâteaux, n’abusez pas des bonnes choses !

Faites cuire au four pendant 15 petites minutes. Soyez vigilante ! Sortez votre brownie tout juste mi-cuit du four, il durcira en refroidissant. 

Préparation des mousses : 

Le rituel est le même pour chacune des deux mousses. 

Faites fondre le chocolat au bain-marie (enfin bon, au micro-ondes pas longtemps ça marche aussi très bien…). Laissez tiédir. 

Fouettez la crème fraîche liquide bien froide avec un fouet électrique (on sait bien que vous n’avez pas assez de muscles pour faire ça avec vos petits bras) pour monter la chantilly. 

Ajoutez une première cuillère bombée de crème fouettée dans le chocolat fondu pour l’alléger. Puis ajoutez le reste et mélangez délicatement. 

Montage :

Utilisez un moule rond en silicone. 

Commencez par mettre une première couche de mousse au chocolat blanc (épaisseur environ 1,5 à 2 cm) et placez au congélateur 10 minutes. 

Sortez le moule du congélateur et ajoutez une seconde couche de mousse au chocolat au lait de la même épaisseur que la précédente et replacez l’ensemble au congélateur pendant au moins une heure. 

Placer votre biscuit brownie sur un grand plat rond et démoulez par dessus vos deux couches de mousses aux deux chocolats. 

Décorez comme bon vous semble. Laissez le gâteau se ramollir au frigo pendant deux bonnes heures. 

Dégustez !