Les 10 chansons qui font honte

...mais qu’on adore chanter quand même.

  • Les Démons de Minuit – Image

Celle-là c'est la Rolls de la chanson kitsch, l'indétrônable, l'in-dé-mo-dable. « Les Démons de Minuit » est LA rengaine qui hante encore les soirées de mariage comme les boums de collégiens ou les pots de départs à la retraite trop arrosés. Les seules paroles que l’on connait vraiment : « Ils m’entrainent, au bout de la nuit [les choeurs : Qui ça ? Qui ça ?], les démons de minuit ». 

  • Time of my Life – Dirty Dancing

Un scénario simplissime, un univers guimauve, des tenues rétro, un jeu d’acteur approximatif, mais un film culte. Et tout ça grâce à une BO addictive et de la danse, de la danse, de la danse ! D’ailleurs qui n’a jamais essayé le porté de « Time of my Life » ? Bande de p'tits romantiques. Les seules paroles que l’on connait vraiment : ben... c'est en anglais alors bon... En revanche on connait la chorégraphie par cœur ! 

  • Pour que tu m’aimes encore – Céline Dion

Les puristes diront que c’est une belle chanson, que c’est Jean-Jacques Goldman qui l’a composée etc. Mais on sait tous qu’il ne faut JAMAIS la chanter en public, parce qu’elle est NIAISE. C'est la chanson idéale pour tout seul dessous la douche. Les seules paroles que l’on connait vraiment : « J´ai compris tous les mots, j´ai bien compris, merciiiiii--ii. Raisonnable et nouveau, c´est ainsi par iciiiiii--ii.Que les choses ont changé, que les fleurs ont fané. Que le temps d´avant, c´était le temps d´avant-anhan-an-han ».

  • Les Rois du Monde – Roméo et Juliette

L’an 2000 : le passage au XXIème siècle, le bug informatique géant, l’élection de Vladimir Poutine à la présidence de la Fédération de Russie mais aussi et surtout la sortie du single « Les Rois du Monde », un chef d’œuvre musical, philosophique et chorégraphique. Les seules paroles que l’on connait vraiment : « nous on fait l’amour on vit la vie jour après jour nuit après nuit à quoi ça sert d’être sur la terre si c’est pour… » (ne niez pas, vous non plus vous ne connaissez pas la fin de cette phrase).

  • Wanabee – Spice Girls

Des filles de caractère vont nous dire ce qu’elles veulent, ce qu’elles veulent vraiment vraiment : si tu veux être leur copain, tu dois donner. Prendre c’est trop facile, c’est comme ça que sont les choses. Ah, apparemment vous n'aviez jamais essayé de traduire ce chef d'oeuvre. Les seules paroles qu’on connait vraiment : « I wanna, I wanna, I wanna, I wanna, I wanna really really really wanna zigazig ha ».

  • Baïla – Alliage

Espèce quasiment disparue de nos jours, les belles gueules de boys band continuent à gambader dans nos esprits. Honte. Les seules paroles qu’on connait vraiment : « Baila, te quiero amor, ton souvenir, me poursuit encore » parce qu’on aime parler espagnol, muy caliente !

  • Baby One More Time – Britney Spears

Celle-là elle se chante dans la salle de bain, en concert privé seul avec vous-même, une brosse à la main en guise de micro. Voilà vous êtes au top. Les seules paroles que l’on connait vraiment : « oh baby, baby » et c’est déjà pas mal !

  • Dragosta Din Tei -  Ozone

Grâce à Ozone, un vent d’exotisme souffle sur la France et enflamme les dance floor de toutes les boums de l’hexagone ! On a toutes essayé de danser sur les ailes d’un avion et d’apprendre les paroles pour briller en société, sans résultat… Les seules paroles que l’on connait vraiment : « Allo, salute, c’est diego, oun praiduk » Parce que nous sommes tous bilingues français/roumain.

  • Papillon de Lumière – Cindy Sander

On a pas bien fait attention à Cindy Sander, on n’a pas vraiment écouté sa chanson, et on pense qu’on est passé au travers de cette tragédie musicale, pourtant, dès que quelqu’un parle de papillon, ou de lumière, on se rend compte qu’on avait tout faux… Les seules paroles qu’on connait vraiment : « Papillon de lumière, sous les projecteurs », en boucle, parce qu’on a jamais entendu la suite.

  • Les Sardines – Patrick Sébastien

Merci Cyril Hanouna et tous ses acolytes de nous avoir remis dans la tête cette (scandaleuse) chanson ! Une petite danse de l’épaule ? Les seules paroles que l’on connait vraiment : « ah qu’est-ce qu’on est serrées, au fond de cette boite, chantent les sardines, chantent les sardines, ah qu’est-ce qu’on est serrées au fond de cette boite, chantent les sardines entre l’huile et les aromates ». Non, on ne juge pas la finesse et la poésie de ces paroles. 

De la plume de notre jolie lectrice, Isabelle Rochas.