Comment porter des chaussettes dignement

Ça n’a pas pu vous échapper. Là-bas, foulant les tapis rouges. Ici, gambadant sur le trottoir. Ou là, trépignant dans le métro. De jolies socquettes pas timides pour un sou. Glissées dans des escarpins, des sandales, des sabots avec un poil de prétention. Bas les pattes, les mi-bas pas drôles, nous on fonce sur la tendance.

  • Où s’inspirer ?

Chez les créateurs : Chanel, Yves Saint Laurent, Sonia Rykiel ou Victoria Beckham.

Chez les vedettes : Sarah Jessica Parker, Alexa Chung, Chloé Sevigny ou Vanessa Hudgens.

  • Où se fournir ?

Dans notre eshop préféré, Pas Chassé : des chaussettes sophistiquées, arty et pas nœud-nœuds.

Chez Tabio, plus classiques mais jolies quand même.

Gardez l’œil, Monoprix, Calzedonia, Zara et H&M commencent à croquer l’idée.

  • Dans quelles matières ?

Textile, laine, à imprimés, brodées, plus ou moins épaisses ou piquées dans le dressing de son Jules… Mais pour une version vraiment chic, on préfère rester dans le classique pimpant avec des modèles fins, en lurex, qui se faufilent partout sans faire des pieds grossiers. Ouste les rayures et les poids, qui tassent la silhouette et filent un petit air de clown. Ah, et si on veut les porter hautes, c’est au-dessus du genou seulement pour esquiver le look de footballeur.

  • Avec quelles chaussures ?

Version perchée : la sandale, la salomée et l’escarpin. De préférence avec des chaussures à plateau ou à talons carrés et avec des escarpins tout simples. Dans des sandales, c’est top, si les brides ne sont pas trop fines, au risque que la chaussette soit plus grossière que la chaussure.

Version plate : des mocassins, des derbies, ou des baskets qui en jettent (Converses, Stan Smith…).

  • Pour quelles tenues ?

La chaussette dans la chaussure, c’est déjà assez décalé. On reste neutre sur le reste du look. Point trop n’en faut. En jupe, on associe ses chaussettes à des collants opaques. On ne les remonte pas trop pour les laisser subtilement froncer sur la cheville. Avec un pantalon cigarette ou un jean roulotté au bout, on leur laisse apporter un petit plus décalé à la cheville.