Pourquoi les femmes ne domineront pas le monde cette semaine ?

« Un jour les femmes domineront le monde. Mais pas maintenant. C’est les soldes. » Anonyme mais perspicace.

Chaque année à cette période c’est la même chose : épidémie de n’importequoitite. Une maladie moche qui pousse les femmes à ramener tout et surtout n’importe quoi dans leurs penderies.

Par exemple, un jean deux tailles plus petit sous prétexte que ça motivera à mincir, ou un short à motifs ananas et palmiers parce qu’« à ce prix-là, on peut se permettre une petite fantaisie (qu’on n’osera jamais porter) », ou pire et plus fréquent, des articles de la nouvelle collection absolument pas en promo.

Les effets secondaires de la maladie très fréquents :

  • tendinite de l’index par excès de clics sur les boutons « A ce prix-là, je craque » des eshops vénérés
  • scènes de ménage sanglantes pour cause de dilapidation de la fortune matrimoniale
  • convocation des assistantes sociales pour cause d’oublis trop fréquents du bambin à l’école
  • prise de poids due à un régime pâte-patates-riz pour cause de trou dans le budget du mois

Vous filez un mauvais coton. Mais rassurez-vous on est là pour vous bichonner. Pour vous faire prendre de la hauteur. Ou pas.

Au programme de notre semaine radine anti-soldes :

  • Une sélection de 7 craquages shopping pas soldés, enfin comme d’hab.
  • Vous, en train de faire les soldes, par Clémentine...
  • Une rencontre avec Lucette, votre nouvelle coach beauté indépendante, qui vous filera gratuitement des conseils produits et des astuces bien-être personnalisés.
  • La visite du bar à coiffure 365C, qui bigoudise les parisiennes en trois coups de peigne
  • Notre beauty-top Confidentielles avec les 10 produits de beauté préférés de la rédac’ ce mois-ci.

Ah oui, et toujours nos petits cadeaux de dernière minute sur notre page Facebook

Bon shopping !